KPMG

Complémentaire Santé : faire de l'obligation pour les entreprises une mission pour l'expert-comptable

Article écrit par (26 articles)
Publié le
Modifié le 31/01/2016
1 612 lectures

Une enquête de l'IFOP a indiqué qu'en septembre 2015, 53 % des entreprises de moins de 50 salariés, représentant plus de 3,5 millions de personnes, n'avaient pas encore mis en place une complémentaire santé, qui est obligatoire depuis le 1er janvier 2016, pour tous les salariés du secteur privé.

Il y a fort à parier que vous avez dans vos clients des entreprises qui n'ont pas encore choisi leur mutuelle.

Alors, comment transformer cette obligation en mission pour votre cabinet ?

 

D'abord une démarche marketing

La généralisation de la complémentaire santé est une obligation pour toutes les entreprises du secteur privé.

En tant que cabinet d'expertise comptable vous pouvez tout à fait intégrer dans votre offre ce type de mission. Il vous faudra néanmoins vous organiser en conséquence - choix du personnel affecté à ce type de mission, formation du personnel.

Repérez ensuite parmi vos clients ceux qui n'ont pas de complémentaire santé pour tous leurs salariés ou ceux dont les garanties sont moins favorables que la couverture minimale, voire ceux qui prennent en charge moins de 50 % du financement de la complémentaire santé.

Une fois cette identification effectuée, vous pourrez alors faire connaître à vos clients l'aide que vous pouvez leur apporter en procédant à une mise à jour de vos fiches missions, en optant pour une communication sur vos supports habituels de communication (newsletter, page Facebook, courrier...).

 

Une mission de conseil à adapter aux besoins de l'entreprise

Voici une liste, non exhaustive, des points à aborder avec vos clients lors de cette mission autour de la complémentaire santé :

  • rappel des obligations en termes de complémentaire santé ;
  • diagnostic personnalisé de la situation de chaque client :
    - une mutuelle existe-t-elle déjà ?
      - Si oui, pour tous les salariés ou seulement une catégorie ? dans quelles conditions de prise en charge (couvertures) ? le contrat actuel est-il conforme aux nouvelles obligations ?
  • informations sur les exonérations fiscales et sociales ;
  • recensement des solutions existantes adaptées au client ;
  • examen de ces solutions et aide au choix après simulation des différentes hypothèses ;
  • organisation d'une information organisée et structurée des salariés et/ou de leurs représentants : une bonne information doit permettre de motiver les salariés autour d'un nouvel avantage dont une partie du coût est supportée par l'entreprise.
  • accompagnement du client dans la mise en place du dispositif retenu.

Rappelons enfin que la mise en place d'une couverture santé collective doit répondre à la fois aux obligations légales du client mais qu'elle doit aussi être intégrée aux enjeux financiers de l'entreprise.

 

Si vous réussissez cette mission de conseil, la porte est ouverte à de nouvelles missions dans le domaine social, que vous pourrez proposer à vos clients grâce notamment aux nouvelles dispositions de la loi Macron.

 

  image

Twitter   Facebook   Linkedin

CEGID