Expert-comptable : un métier intéressant et varié, permettant de concilier vie professionnelle et vie privée

L'enquête a été conçue et réalisée par Denjean & Associés, en partenariat avec Compta Online et Gan Assurances en décembre 2018 / janvier 2019.

 

Près de 80% des sondés aspirent en priorité à exercer un métier intéressant et varié, ou un métier permettant de concilier vie professionnelle et vie privée



Q) Laquelle des propositions suivantes correspond le mieux à votre idéal de vie professionnelle ?

(Base : 450 répondants)

Questionnés sur leur idéal de vie professionnelle, 44% des sondés indiquent : « Avant tout, je souhaite exercer un métier intéressant et varié ». Cette attente représente la première aspiration de 43% des plus jeunes (génération Z) et de 52% des plus âgés (génération X), mais seulement de 39% de la génération intermédiaire (Y).

Deuxième idéal le plus cité par l'ensemble des répondants : exercer un métier permettant de concilier vie professionnelle et vie privée. Cette attente représente la première aspiration de 39% des répondants de la génération Y, à parfaite égalité avec la recherche d'un métier intéressant et varié. Elle arrive en deuxième position au sein de la génération X (30%) et de la génération Z (23%).

 

La moitié des répondants estiment que le métier d'expert-comptable correspond « bien » ou « parfaitement » à leur idéal de vie professionnelle



Q) Dans quelle mesure le métier d'expert-comptable vous semble-t-il adapté à votre idéal de vie professionnelle ?

(Base : 450 répondants)

image

La moitié des répondants jugent le métier d'expert-comptable en phase avec la vie professionnelle dont ils rêvent : 34% estiment que cette profession correspond « bien », et 16% qu'elle correspond « parfaitement » à leur idéal. A l'inverse, seulement 20% des sondés jugent le métier d'expert-comptable « peu compatible » ou « incompatible » avec leurs aspirations.

« Ce résultat est très intéressant, surtout si on le compare avec l'image peu flatteuse que le grand public se fait de la profession d'expert-comptable, observe Thierry Denjean. Dans les faits, la majorité des experts-comptables adorent leur métier ! »

Notons par ailleurs que cette vue d'ensemble recouvre certaines disparités, qui dépendent d'une part de l'âge des répondants, d'autre part de leur stade d'avancement dans la vie professionnelle.

Un croisement des réponses avec la catégorie d'âge des sondés montre que les plus jeunes et les plus âgés ont une vision plus positive que la moyenne : la génération Z (moins de 23 ans) compte 60% de satisfaits, la génération X (plus de 38 ans) en comprend 54%. Dans la génération intermédiaire Y, en revanche, on dénombre « seulement » 45% de personnes pleinement satisfaites.

Concernant le stade d'avancement dans la vie professionnelle, les étudiants de la filière comptabilité/audit sont beaucoup plus nombreux que la moyenne (62%) à penser que le métier d'expert-comptable correspondra bien ou parfaitement à la vie professionnelle dont ils rêvent. De même, à l'autre extrémité de l'échelle, 56% des experts-comptables ayant atteint le grade d'associé - qu'ils soient salariés ou fondateurs d'un cabinet ­- se disent satisfaits, voire comblés par leur vie professionnelle. Les alternants et les collaborateurs de cabinets en-dessous du grade d'associé se montrent un peu moins enthousiastes : ils sont 44% à estimer que leur vie professionnelle répond bien ou parfaitement à leurs aspirations.

 

Exercer la profession d'expert-comptable toute sa vie : une aspiration partagée par les associés, pas par les collaborateurs ni les étudiants



Q) Comment vous projetez-vous dans la profession d'expert-comptable ?

(Base : 450 répondants)

Etudiants en comptabilité

Alternants et collaborateurs en cabinet

Associés salariés en cabinet

Associés fondateurs d'un cabinet

Je souhaite exercer cette profession toute ma vie si c'est possible

36%

40%

56%

76%

Je souhaite exercer cette profession assez longtemps pour acquérir de solides compétences, puis me reconvertir dans un autre métier

5%

 4%

5%

  2%

Je souhaite exercer cette profession assez longtemps pour acquérir de solides compétences, puis monter ma société dans un autre secteur

17%

15% 

8%

6%

Je souhaite exercer ce métier encore quelques années, puis travailler à la direction comptable ou financière d'une entreprise

24%

24% 

8%

0%

Je souhaite me reconvertir rapidement car je pense m'être trompé de voie

5%

0% 

2%

 0%

Je souhaite me reconvertir rapidement car je pense que ce métier offre peu de perspectives

2%

4% 

10%

 5%

Autre (précisez)

2%

2% 

3%

5%

Je ne sais pas

10%

9% 

8%

6%

On constate que selon leur statut actuel, les sondés se projettent très diversement dans la profession d'expert-comptable.

- En toute logique, les experts-comptables qui ont créé leur propre cabinet souhaitent, pour une écrasante majorité d'entre eux (76%) continuer, s'ils le peuvent, à exercer cette profession jusqu'à la retraite.

- Ce désir est partagé par 56% des experts-comptables qui occupent actuellement la fonction d'associé salarié en cabinet. Cependant, en totalisant toutes les autres réponses de cette population (hormis les « je ne sais pas »), on obtient une proportion de 36% d'associés salariés désireux de quitter l'expertise comptable pour un autre métier et/ou secteur.

- Les répondants ayant aujourd'hui un poste d'alternant ou de collaborateur en cabinet ne sont que 40% à déclarer qu'ils souhaitent exercer le métier d'expert-comptable toute leur vie, si c'est possible. En mettant de côté les indécis, la proportion d'alternants et collaborateurs déterminés, à court ou moyen terme, à quitter l'expertise comptable pour un autre métier et/ou secteur atteint 51% !

- Ce phénomène se retrouve de façon encore plus marquée chez les étudiants en comptabilité/audit : seulement 36% des étudiants se disent attirés par une « union à vie » avec l'expertise comptable...

 

Environ 30% des étudiants et professionnels de l'expertise comptable pensent quitter ce métier avant l'âge de la retraite... dont les trois-quarts avant d'avoir atteint 45 ans



Q) Pensez-vous rester dans le secteur de l'expertise comptable jusqu'à votre retraite ?

(Base : 450 répondants)

image

 

 

Q) Pour ceux qui ne pensent pas rester dans l'expertise-comptable jusqu'à la retraite, à quel âge pensez-vous quitter la profession ?

(Base : 130 répondants)

image

Après le désir, la réalité : lorsqu'on demande aux étudiants et professionnels de l'expertise comptable, non plus s'ils souhaitent, mais s'ils pensent rester dans cette profession jusqu'à la retraite, 3 sur 10 répondent franchement qu'ils n'en savent rien...

En revanche, parmi les étudiants et professionnels qui pensent quitter le métier d'expert-comptable avant la retraite, 76% comptent bien effectuer ce virage dans la première moitié de leur vie professionnelle, avant l'âge de 45 ans.

« J'entends ce discours depuis mes débuts dans la vie professionnelle, et je l'ai tenu moi-même, indique Thierry Denjean. Mais dans la réalité, très peu d'experts-comptables quittent ce métier. Et à titre personnel, je n'en changerais pour rien au monde ! »

 

La moitié des candidats à la reconversion comptent se tourner vers le conseil aux entreprises



Q) Vers quelle activité auriez-vous envie d'aller lorsque vous quitterez le secteur de l'expertise-comptable ?

(Base : 130 répondants)

image

Le conseil aux entreprises est la première activité visée par les experts-comptables déterminés à se reconvertir. En deuxième position, loin derrière, les métiers financiers en entreprise (directeur ou responsable financier, directeur ou responsable comptable, contrôleur de gestion), cités dans la catégorie « Autre », représentent 10% des réponses.