Bonjour,

Je me pose la question de scinder mon activité professionnelle actuelle en ouvrant en parallèle de mon entreprise individuelle une SASU...

Apparemment les règles légales stipulent qu'il doit bien s'agir d'une "activité professionnelle différente", pour ne pas que cela soit requalifié en abus de droit et en une extension de l'activité première...

Du coup je me pose la question : comment est établie concrètement par l'état cette différence d'activités professionnelles ?
Si l'on reste dans de la prestation de service, profession libérale, on peut tomber sur des choses très très proches parfois... Avec des codes APE qui varient vraiment très peu (mais déjà ce seul code suffit il à différencier, j'en doute)...

Pourriez vous m'aider en me donnant des exemples de différenciations ?
Est ce que si par exemple, on s'adresse plus à une clientèle différente, comme une clientèle étrangère, internationale, cela peut suffire pour scinder les choses ?
Comment être sûr d'éviter une requalification en une entreprise unique lorsque c'est la même personne qui s'occupe des choses derrière, avec donc les mêmes compétences...

Merci par avance de m'avoir lu et pour l'aide apportée,

Bien cordialement