Revue Fiduciaire

Comment calculer un coût de revient ?

Article écrit par (79 articles)
Modifié le
6 150 lectures
Déterminer le coût de revient d'un produit fabriqué

La maîtrise et l'analyse du coût de revient de ses produits ou services sont indispensables dans le pilotage financier d'une entreprise dans la mesure où ils lui permettent de déterminer le prix de vente minimal (ou calcul prix de revient majoré des frais logistique de livraison) en dessous duquel elle ne pourra pas dégager une marge bénéficiaire et donc d'éviter de vendre à perte.

Qu'est-ce que le coût de revient ?

Le coût de revient représente la somme de toutes les charges (fixes, variables, directs ou indirects) engagées par l'entreprise pour la production d'un bien ou un service.

La différence entre le prix de vente d'un bien ou un service et son coût de revient correspond à sa marge nette ou à sa rentabilité, si celle-ci est égale à 0 vous l'avez compris, l'entreprise ne dégage ni perte ni bénéfice.

Le calcul du coût de revient intervient dans plusieurs occasions :

  • en cas de création d'entreprise, le coût de revient permet de déterminer le prix de vente à partir duquel le produit ou le service devient rentable (puis de déterminer le chiffre d'affaires prévisionnel), c'est un indicateur demandé lors de l'établissement du prévisionnel financier ;
  • lors des négociations commerciales, connaître son coût de revient permet de mieux négocier le prix de vente et de l'ajuster en fonction de l'opportunité commerciale pour assurer une marge commerciale suffisante.

 

Le coût de revient : quelles sont ses composantes ?

Pour déterminer le coût de revient, il est indispensable de distinguer deux types de coût :  les charges directes et indirectes.

Les charges directes sont des charges qui ont été consommées dans le processus de production d'un bien ou d'un service, nous citons à titre d'exemple :

  • le coût d'achat/d'approvisionnement : correspond aux coûts engagés pour l'achat de matières premières, des marchandises, des fournitures consommables et des frais de livraison ;
  • le coût de production : ce sont les coûts engagés lors de la production des biens et des services (main d'œuvre).

Les charges indirectes sont des charges qui ont contribué indirectement dans la production du bien ou de réalisation du service, nous citons à titre d'exemple :

  • frais généraux : loyer, entretien, abonnements téléphoniques, frais d'assurance, frais postaux, etc. ;

  • frais de commercialisation : ce sont des frais dépensés pour promouvoir un produit ou un service afin de générer plus de vente, nous parlons par exemple des frais de publicité, des frais marketing, etc.) ;

  • les coûts de distribution : il s'agit des coûts liés à la diffusion et la mise en vente du produit ou du service (emballage, livraison transport, etc.) ;
  • les coûts administratifs : il s'agit des dépenses supports qui ne rentrent pas directement dans la production d'un bien ou d'un service, mais qui sont indispensables au bon fonctionnement de l'entreprise (charges liées à la facturation par exemple).

Les composantes du  coût de revient peuvent différer selon l'activité de l'entreprise, par exemple : pour un prestataire de service (expert comptable, consultant, etc.), il faut prendre en compte le temps de travail estimé pour la réalisation du service (nombre de jours de travail) multiplié par le coût horaire ou journalier, les frais de déplacement, frais de réalisation, etc.

 

Comment calculer le coût de revient ?

Après la distinction des charges qui entrent directement ou indirectement dans la production d'un bien ou un service, le calcul du coût est ensuite déterminé simplement par l'addition de l'ensemble de ces charges, il important de prendre en compte toutes les charges et ne rien oublier pour un résultat précis et d'affecter correctement l'ensemble des charges indirectes entre les différents produits ou services de l'entreprise :

Calcul coût de revient (entreprise commerciale) = somme de toutes les charges directes et indirectes imputables au produit et qui permettent de générer le chiffre d'affaires de l'entreprise (coûts d'achats et d'approvisionnement + frais généraux + frais de commercialisation + coûts administratifs + coût de distribution) / quantité vendue.

Calcul coût de revient (entreprise industrielle) = somme de toutes les charges directes et indirectes imputables au produit (coûts d'achats et d'approvisionnement + coûts liés à la production + frais généraux + frais de commercialisation + coûts administratifs + coût de distribution) / quantité vendue.

Coût de revient (entreprise de service) = somme de toutes les charges nécessaires à la réalisation de la prestation de service / nombre de prestations vendues.

Calculer le prix de vente est ensuite effectuée par la formule suivante :

Prix de vente = coût de revient + marge + TVA

Avec

La marge = Prix de vente - TVA - coût de revient

Le chiffre d'affaires global du produit ou du service est ensuite calculé en multipliant le prix de vente du produit ou service par la quantité vendue.

Exemple

Les charges ci-dessous sont intervenues lors de la production et la vente d'un produit :

Charges directes

Coût (euros)

Coût unitaire

Achat de matières

10000

100

Total charges directes

10000

100

 

Charges indirectes

Coût (euros)

Coût unitaire

Frais généraux

Frais de commercialisation

Frais de distribution

charges administratives

50000

40000

90000

30000

100

60

40

20

Total charges indirectes

210000

220

Le coût de revient du produit A est égale à : (100€ + 220€) = 320€

L'entreprise décide de vendre ce produit à 500€, elle dégage donc une marge de 180€

Le chiffre d'affaires global réalisé sur ce produit est ensuite calculé en multipliant le coût de revient unitaire + marge unitaire par la quantité vendue.


La difficulté qui réside dans la détermination du coût de revient est l'imputation exacte des charges indirectes (loyer, électricité, travaux, comptabilité, etc.) entre tous les produits ou services proposés par l'entreprise. Plusieurs méthodes analytiques permettent d'analyser les charges indirectes, nous citons à titre d'exemple, la méthode ABC et la méthode des coûts complets, etc.

Le prix de vente doit être déterminé en fonction du coût de revient (pour ne pas être en perte) mais également en fonction du prix du marché pratiqué par les concurrents sur les produits ou services comparables.

Il est conseillé de faire appel à un expert financier (un expert comptable, ou consultant en gestion) qui vous aidera dans la détermination des charges incorporables ou dans la fixation de votre prix de vente.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Consultant en pilotage financier
Rédacteur financier indépendant

Twitter   Facebook   Linkedin

Quickbooks