RECEIPT BANK

Chômage chez les jeunes grands diplômés

2 réponses
897 lectures
Ecrit le : 03/10/2015 01:31 par Arno64bearn

Bonjour,

Je sais pas si le sujet  a été abordé mais je voudrais aborder le sujet du chômage chez les "jeune grands diplômés" et apporter mon témoignage.

Je présente ma situation personnelle. Je suis un jeune diplômé en master CCA après avoir fait un DCG. De plus je passe des épreuves du DSCG pour faire le stage d'expertise à terme. Je suis actuellement en recherche d'emploi (ça fait mieux de dire ça que de dire que je suis au chômage) depuis plusieurs mois (j'ai honte de dire le nombre exact). Mon manque de réseau professionnel m'handicape fortement. Quant aux candidatures spontanées, il faut être là au bon endroit au bon moment.

Mon profil est intéressant puisque j'ai réussi à avoir des entretiens. Cependant d'après les retours que j'ai eu je ne suis pas assez expérimenté. En effet, peu de personnes veulent confier un poste de niveau bac+5 à une personne inexpérimentée et peu de personnes veulent confier un poste de "simple" assistant comptable à un bac+5 pour différentes raisons. 

Il y a peu d'offres ouvertes au débutant mais le pire est que les offres destinées aux débutants sont "squattées" par des gens expérimentés. C'est compréhensible d'un côté puisque ça sera difficile pour un expert-comptable de résister à la tentation d'embaucher quelqu'un prêt à l'emploi même s'il cherchait un débutant à l'origine.

Vu mon expérience personnelle, je m'inquiète pour le devenir de la profession comptable vu le manque d'investissement dans les ressources humaines. La formation des jeunes, c'est l'avenir. Je sais que sur le court terme, un expert-comptable perdra de l'argent s'il embauche quelqu'un d'inexpérimenté mais sur le long terme, il en gagnera. J'ai vu sur certains sites que le taux de chômage dans la profession n'était que de 2%, j'ai du mal à le croire.

De plus j'habite un département tellement exceptionnel (je savais pas jusqu'à ma recherche d'emploi) que quand j'ai des entretiens hors de mon département (c'est dans 99% des cas puisque mon département est très bouché au niveau emploi), les recruteurs ont la peur bleu que j'y revienne après quelques années. Il y a le fait aussi que quelqu'un qui habite déjà sur place sera "plus vite opérationnel". Les grands discours sur le fait qu'il faille être mobile me laissent songeur maintenant. 

Vu que j'ai des proches présents à l'étranger et que cette situation m'inquiète, je commence à me poser la question si je dois pas partir à l'étranger pour faire profiter de mes connaissances et de mes compétences un autre pays qui me laissera ma chance. 

Voilà, j'aimerais avoir des témoignages de gens qui sont passés par là ou des gens qui ont déjà eu l'occasion de recruter des jeunes diplômés pour avoir quelques conseils pour savoir si j'ai fait des erreurs par exemple. Après je sais que ma situation est loin d'être singulière mais bon ça fait du bien de parler un peu de ça.

Cordialement. 

Re: Chômage chez les jeunes grands diplômés

Ecrit le : 03/10/2015 17:28 par Comptassima

Bonjour,

Pourquoi pas préparer le DSCG en alternance en 1 an puisque à terme votre projet est de devenir expert comptable.Cela vous permet d'avoir "un pied" dans un cabinet pour se faire une expérience.

Et puis vous n'êtes pas totalement débutant, puisque vous avez effectué des stages lors de votre cursus, donc à mettre en avant lors des entretiens.

D'autre part, le poste "simple", vous allez forcément y écoper.Comment voulez vous devenir un bon professionnel   sans avoir déjà une vue sur les autres tâches. Et si on vous le donne pas beinil faut le réclamer !

Pour finir,un recruteur faites lui"entendre " ce qu'il veut entendre ;) ( bien sûr dans lemesure: motivation, dynamisme etc) Ne vous n'inquiiétez pas, un recruteur lorsque il veut avoir un profil, il lui fait entendre ce qu'il espére ;)

Les débuts sont toujours difficiles, une fois commencé le reste viendra, d'autant plus vous êtes diplômé!

Alors de l'optimisme :)

Re: Chômage chez les jeunes grands diplômés

Ecrit le : 05/10/2015 21:49 par Arno64bearn

Bonjour,

Merci pour la réponse.

Le DSCG en alternance peut être en effet une solution mais je vais passer des épreuves cette année (donc à la fin du mois) et il y a des changes que j'arrive à l'avoir. 

En effet, j'ai eu l'occasion de faire des stages donc en partie en période fiscale pour un total de 8 mois et heureusement d'ailleurs mais pour l'instant ce n'est pas suffisant. Le plus dur est en effet d'avoir l'opportunité de faire ses preuves. J'ai conscience qu'une fois que je serais dans le "système", ça sera beaucoup plus facile si je puis dire.

Je garde bien sûr espoir et je sais qu'il y a une part de chance dans la recherche d'emploi. C'est un peu une question d'opportunité. Au sujet de l'entretien en lui-même, je suis maintenant assez rodé puisque c'est tout le temps les mêmes question (piège ou pas) qui sont posées.

Je suis quand même un peu surpris d'être en recherche depuis aussi longtemps puisque depuis des années, on m'a toujours dit que le secteur de la comptabilité recrutait, que j'avais la chance d'être un homme(ça c'est un expert-comptable qui me l'a dit), qu'il y avait pleins de départs à la retraite etc 

Au sujet de poste d'assistant, je sais qu'il faudra surement en passer par là et ça ne me gênera absolument pas (le temps de faire ses preuves) mais bon je me plaçais plutôt du point de vue du recruteur qui n'aura pas forcément envie d'embaucher un master ou un DSCG pour ce genre de poste surtout s'il n'y a pas de perspectives d'évolutions.

Après j'aimerais en savoir un peu les rémunérations pratiquées pour un débutant dans les cabinets si quelqu'un a des informations sur ça. J'ai ma petite idée mais bon c'est toujours mieux d'avoir témoignages des gens qui sont sur le terrain. J'ai remarqué que beaucoup de recruteurs ne se mouillaient pas par rapport à ça: soit ils n'abordent pas la question, soit c'est la candidat qui doit se mouiller en indiquant des prétentions salariales.

Cordialement.

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI