RECEIPT BANK

Charles-René Tandé « Je suis totalement confiant dans l'avenir de la profession »

Résumé de la conférence de presse du président du CSOEC
Article écrit par (69 articles)
Publié le
Modifié le 17/09/2020
3 226 lectures

Charles-René Tandé, président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC), donnait ce jeudi 17 septembre une conférence de presse.

A cette occasion, il est revenu à la fois sur l'organisation du prochain Congrès, mais aussi sur les principaux accomplissements de sa mandature et sur l'avenir de la profession.

75e Congrès : le choix du digital assumé

Le prochain Congrès de l'Ordre des experts-comptables sera 100% digital, l'évènement prévu à Bordeaux étant reporté à l'année prochaine. Selon Charles-René Tandé, « cette décision était la bonne » et l'évolution récente du contexte sanitaire le prouve.

Ce format particulier doit par ailleurs permettre de toucher une audience beaucoup plus large que lors des années précédentes, en visant notamment les experts-comptables en entreprise, les professeurs, et les étudiants.

En termes de contenus, le Congrès sera organisé autour de plusieurs canaux :

  • un Canal Direct, qui diffusera en direct les plénières et les grandes conférences ;
  • un Canal EC=M3, réservé aux inscrits payants, en direct et en rediffusion, consacré aux thématiques du congrès : Management x Marketing x Marque ;
  • un Canal Expert pour accéder à l'offre missions et outils du CSOEC et à toute l'actualité métier ;
  • un Canal Partenaire qui diffusera les ateliers solution et les flashs sélectionnés par les rapporteurs du congrès.

Le congrès démarrera mercredi 30 septembre à 14h, avec une table ronde d'une heure regroupant différents acteurs du monde économique, et s'achèvera vendredi à 10h, avec une conférence consacrée à des sujets plus institutionnels.

 

Une mandature particulière par de nombreux aspects

Charles-René Tandé s'est dit très satisfait du bilan de son équipe, puis est revenu sur les principaux dossiers dans lesquels les instances ont dû être actives : loi Pacte, loi ESSOC, réforme des retraites, mouvement des gilets jaunes et ses conséquences sur les entreprises, mise en place du prélèvement à la source, etc.

Sur la loi Pacte en particulier, texte favorable à la profession dans sa partie consacrée aux experts-comptables, Charles-René Tandé a rappelé que la quasi totalité des textes d'application ont été publiés à ce jour, rendant cette réforme opérationnelle. Seuls deux décrets restent en attente, le premier concernant un point particulier de la reconnaissance des compétences spécialisées pour les personnes physiques, et le second sur l'accès au tableau de l'Ordre pour les commissaires aux comptes non diplômés en expertise comptable. Ces deux textes, soumis uniquement à la signature du ministre, devraient être publiés prochainement.

Charles-René Tandé a par ailleurs encouragé les cabinets à se saisir des missions de mandat de paiement et de recouvrement amiable des créances, également ouvertes par la loi Pacte. Selon lui ces nouvelles opportunités prendront tout leur sens dans le contexte de mise en place de la facture électronique, d'ici 2025.

Charles-René Tandé est également revenu sur le rapprochement des deux instances, CSOEC et CNCC, « un des succès de la mandature ». Le regroupement dans des locaux communs et la nomination de Jean-François Grimaud, secrétaire général du CSOEC et délégué général de la CNCC, ont été les deux premières étapes de cette évolution. Mais cette synergie devrait être totalement opérationnelle en 2021, une fois les nouvelles commissions mixtes mises en place, avec des permanents des deux institutions.

 

Réforme du DEC et gestion des données, deux chantiers à poursuivre

Selon le président du CSOEC, le chantier de la réforme du DEC a bien été ouvert pendant sa mandature, avec de nombreuses réflexions en cours. Mais il n'a pu être mené à son terme compte tenu de la crise sanitaire en 2020, qui est devenu pendant plusieurs mois une priorité absolue. Dans le domaine de la formation, Charles-René Tandé a également dit son inquiétude pour les épreuves de DCG et DSCG à venir (voir notre article sur ce point précis).

Second chantier non achevé, celui des datas, c'est à dire de l'utilisation des données produites par la profession. Toutefois, un POC (proof of concept) sera présenté lors du prochain Congrès pour « montrer ce qu'il est possible de faire, en l'état, avec les données de la profession ». L'objectif est d'encourager les experts-comptables à délivrer une information plus riche et plus utile à leurs clients.

Dans ce domaine Charles-René Tandé a insisté sur l'importance de prendre le temps nécessaire pour vérifier la faisabilité juridique de chaque utilisation des données. Répondant à certains commentaires qui jugent que les instances ne vont pas assez vite sur ce sujet, il a ainsi affirmé sa volonté « de ne pas reproduire les erreurs du passé » en allant trop vite et en mettant en place des dispositifs qui pourraient faire courir un risque juridique aux instances et aux experts-comptables à l'avenir.

 

Une confiance renouvelée dans l'avenir de la profession

Le président a également répondu à certaines inquiétudes sur la fin de la prérogative d'exercice des experts-comptables. Selon lui, ce sujet doit être posé différemment compte tenu de l'évolution technologique : comment défendre la prérogative d'exercice relative à la tenue comptable dans un contexte de saisie automatisée, avec l'arrivée de la facture électronique obligatoire ?

Pour clôturer son intervention, Charles-René Tandé a enfin tenu à être rassurant sur l'avenir de la profession. Rappelant le rôle économique majeur de la profession, et sa réponse exemplaire à la crise sanitaire, il s'est dit totalement confiant pour les années à venir.

Julien Catanese

Julien Catanese
Directeur éditoral de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Diplômé d'expertise comptable, après 7 ans en tant que rédacteur en chef puis directeur de la rédaction Fiscalistes et experts-comptables chez LexisNexis, je rejoins l'équipe Compta Online en juin 2020.
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Twitter   Facebook   Linkedin

RECEIPT BANK