Bonjour,

Nous sommes en train de négocier le rachat d’une entreprise et le prix a été arrêté. Le montage se fera par le biais d’un LBO. Nous rencontrons toutefois un problème :

L’actionnaire principal de la cible est une holding. Les actionnaires de la holding sont les dirigeants de la cible.

Ils disposent d’un compte courant important chez ladite cible.

Les fonds propres de la cible sont faibles et nous avons initialement proposé de racheter les comptes courants pour 1 € et de racheter les titres pour le montant négocié moins 1 €.

Nous aurions ensuite procédé à une augmentation de capital via le CCA des ex associés ce qui aurait conforté les fonds propres de la cible.

En outre le remboursement des CCA des associés va générer une augmentation du BFR du même montant ce qui va nous obliger en outre à emprunter pour la trésorerie.

Les cédants refusent notre proposition et veulent répartir le prix de cession entre le remboursement global de leur CC et le solde pour les titres.

Comment rembourser les CCA de la cible dès lors que c’est la holding de reprise qui emprunte la totalité du montant convenu? La banque va-t-elle faire deux chq ?

Sur le montant emprunté la holding peut-elle elle-même faire l’avance en CC chez la cible pour rembourser celui des associés et donc se faire faire un chèque par le financeur à son nom ?. En fait Il faudrait que le CCA des associés soient remplacé chez la cible par celui de la holding de reprise. Ce qui éviterait un accroissement du BFR

Par quel moyen pouvons-nous y arriver ?

Merci d’avance pour vos promptes réponses

Cordialement,