RECEIPT BANK

Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

11 réponses
1 749 lectures
Ecrit le : 27/07/2013 19:30 par Sybile33

Bonjour,

Fin 2012, j'ai contracté un prêt de 11 000 euros pour financer ma trésorerie professionnelle, jusque là, pas de problème pour les écritures comptables.

Je précise quand même que je n'ai qu'un seul compte bancaire, qui me sert autant pour le pro que pour le perso, vu que je suis un indépendant. Mes dépenses perso passent par le compte 108.

Ma trésorerie ne s'arrangea pas, j'ai dû faire un autre emprunt en mars 2013 de 33 000 euros.

Cet emprunt a couvert aux rachats de crédit de 15 000 euros à mon conjoint pour l'achat d'une voiture antérieure au début de mon activité donc perso, les 11 000 euros emprunté plus haut pour du pro et le reste pour la trésorerie perso.

Je n'arrive pas à ventiler ses montants, surtout que la banque ne m'a pas versé les 33000 euros mais 22000 qui apparaissent sur mon relevé bancaire.

En effet, ils ont soldé le premier crédit des 11 000 en interne, sauf que ces 11 000 euros apparaissent dans la comptabilité de l'année de 2012.

Donc pour récapituler, j'ai un emprunt de 33 000 euros à rembourser et il y a du perso et du pro.
Et le plus compliqué également, ce sont les échéances, capital, intérêt, assurance sur les 33 000 euros. Là j'ai pensé faire une règle de 3.

Merci de bien vouloir m'indiquer votre démarche, et surtout la ventilation des comptes.

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 29/07/2013 05:08 par Comptassima

Bonjour,

"Je n'arrive pas à ventiler ses montants, surtout que la banque ne m'a pas versé les 33000 euros mais 22000 qui apparaissent sur mon relevé bancaire.

A la date du virement, vous pouvez faire le dispatch

164(emprunt de 11000) 11000

164(emprunt de 33000) 33000

512 22000

Vous passerez cette écriture si seulement si,vous n'avez versé aucune échéance du premier emprunt.

"En effet, ils ont soldé le premier crédit des 11 000 en interne, sauf que ces 11 000 euros apparaissent dans la comptabilité de l'année de 2012."

C'est normal qu'ils apparaissaient encore en 2012, puisque le nouvel emprunt a été débloqué sur Mars 2013.

"Donc pour récapituler, j'ai un emprunt de 33 000 euros à rembourser et il y a du perso et du pro."

A mon sens, il faudrait faire un tableaux de simulation pour un emprunt de 15000 avec les mêmes taux conclus pour l’emprunt de 33000 ainsi vous pourrez faire le différentiel entre le remboursement PROF et PERSO, ca sera plus juste que de faire une règle de 3.

Je me demande si c'était une bonne idée de faire un mix entre un emprunt pro et perso même si vous avez un statut entrepreneur ?

Bonne journée,

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 29/07/2013 13:07 par Bibeldom
Message édité le 29/07/2013 13:09 par Bibeldom

Bonjour,

Juste une précision pour signaler que les intérêts d'emprunt afférents au prêt professionnel ne sont déductibles que si le compte exploitant est créditeur.

Cordialement.

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 29/07/2013 19:11 par Mozo

Bonjour,

Je ne vais pas répondre à vos questions, mais vous apporter mon avis.

Même que vous soyez travailleur indépendant, au régime réel ou micro-entreprise ou auto-entreprise, il est toujours préférable d'ouvrir un compte bancaire dédié exclusivement à votre activité professionnelle.

D'autre part, il est dangereux d'établir son bilan et son compte de résultat sans faire de rapprochement bancaire, dont le but est d'identifier si toutes les écritures ont été comptabilisé dans les comptes de votre activité, hors si vous avez le même compte bancaire personnel et professionnel c'est impossible à établir.

Imaginez lorsque le fisc voudrait contrôler vos comptes et qu'il doit éplucher chaque somme au crédit et chaque paiement chèque,carte bleue, espèce etc.......

Vous dites faire un crédit pour couvrir les besoins de trésorerie de votre activité, ce qui veut donc dire que vous ne prenez aucun salaire de votre activité ?

Votre résultat annuel est donc une perte chaque année, qui donc nécessite dans ce cas la un concours bancaire, un crédit pour combler le déficit

Si votre activité laisse un bénéfice si petit qu'il soit, le crédit ne correspond pas au financement de votre activité professionnelle mais à un crédit personnel pour payer vos dépenses personnelles de la vie de tous les jours.

Attendez d'autres avis

Cordialement

Christian

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 29/07/2013 19:53 par Bibeldom
Message édité le 29/07/2013 20:06 par Bibeldom

Bonsoir

C'est vrai qu'il est préférable d'avoir deux comptes afin de dissocier la trésorerie afférente aux opérations personnelles de celles relevant de votre activité professionnelle.

Mais ce n'est pas interdit non plus de tout regrouper sur un seul compte quand on est entrepreneur individuel. Simplement cela rend la saisie du journal de banque beaucoup plus longue et fastidieuse car il faudra tout comptabiliser, les opérations relevant du domaine privé (en 108000) comme celles découlant de l'activité professionnelle.

Par contre je ne suis pas d'accord pour dire que l'état de rapprochement est impossible à établir. A partir du moment où l'on a tout comptabilisé (opérations personnelles et professionnelles inclus) alors il n'y a plus qu'à pointer. Les écritures du fait qu'elles sont plus nombreuses, seront donc évidemment plus longues à pointer, mais ce n'est pas impossible à réaliser.

Evidemment, l'idéal serait d'avoir deux comptes séparés. De cette façon, en quelque sorte, la banque travaille ainsi pour vous puisque les revevés bancaires qu'elle vous adresse vous permettront de suivre séparemment la trésorerie de chacune de vos activités (personnelles et professionnelles). Vous contrôlerez mieux la gestion de vos budgets respectifs. Et si la comptabilité est en retard, vos relevés bancaires vous donneront déjà une première approche.

Cordialement,

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 30/07/2013 05:13 par Comptassima

Bonjour,

Effectivement, toutes les dépenses perso vont passer dans le compte 108 000, mais c'est la confusion/mix entre la treso perso et prof qui me gênait.

Lorsque les affaires roulent, tout va bien, n'y aucun problème mais dans le cas contraire, juridiquement ca donnerait quoi ?peut on saisir son compte en banque ( comprend treso perso et prof) pour payer par ex des fournisseurs ou autres tiers, ya til une obligation à laisser à l'entrepreneur un min pour subvenir à ses besoins?

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 30/07/2013 09:24 par Mozo
Message édité le 30/07/2013 09:26 par Mozo

Bonjour,

D'ailleurs je ne sais pas si vous êtes d'accord avec moi.

Mais dès lors que l'activité ressort un bénéfice serait ce que d' 1 euro (travailleur indépendant)

Le crédit n'est pas à affecter à l'activité mais aux besoins personnels de la personne ce qui rend les intérêts assurances non déductible des comptes de l'activité professionnelle

Sous réserve d'investissement financé par un crédit, qui dans ce cas là il vaudrait mieux à un crédit affecté.

Cordialement

Christian

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 03/08/2013 07:24 par Sybile33

Bonjour et merci de toutes vos réponses.

Je vois que mon questionnement et vos réponses ont suscité chez moi beaucoup d'interrogations, surtout si d'après ce que j'ai compris, ayant eu un résultat déficitaire en 2012, j'aurai dû emprunter à titre perso car je ne savais pas qu'il fallait ressortir un bénéfice en résultat pour passer un emprunt en professionnel.

D'autre part, en ce qui concerne le rapprochement bancaire, je comptabilise dans le compte 108 toutes mes dépenses privées (vie courante).

A ce sujet, aurai-je mettre dans la case 399 du compte de résultat le solde du compte 108 ?

Merci

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 03/08/2013 12:23 par Mozo

Bonjour,

Non c'est le contraire, si vous avez 1 € de bénéfice, il n'y a donc pas de raison de faire un emprunt au notre de votre activité professionnelle, sauf si c'est pour financer un achat qui sera donc affecté au prêt.

Vous nous dites faire une perte, donc cette perte il y a aucun revenu de l'exploitant ?

Ce qui veut dire que votre activité ne vous permet pas de vivre.

Cordialement

Christian

Re: Casse tête pour ventiler emprunt (perso+pro sans compte pro) + rachat de crédit

Ecrit le : 03/08/2013 14:20 par Bibeldom
Message édité le 03/08/2013 14:32 par Bibeldom

Bonjour,

Dans la case 399, vous devez renseigner les prélèvements en nature seulement. C'est à dire le montant des marchandises que vous prélevez sur votre stock pour satisfaire vos besoins personnels ou ceux de vos salariés.

Mais dès lors que l'activité ressort un bénéfice serait ce que d' 1 euro (travailleur indépendant)

Le crédit n'est pas à affecter à l'activité mais aux besoins personnels de la personne ce qui rend les intérêts assurances non déductible des comptes de l'activité professionnelle

Sous réserve d'investissement financé par un crédit, qui dans ce cas là il vaudrait mieux à un crédit affecté.

Le résultat (perte ou bénéfice) et la nature d'un emprunt professionnel (affecté ou non affecté), n'ont pas d'incidence sur le caractère déductible ou pas des intérêts d'emprunt.

Les intérêts d'un emprunt non affecté, c'est à dire souscrit uniquement dans le but de pallier une difficulté de trésorerie sont déductibles au même titre que les intérêts d'un emprunt contracté pour financer une immobilisation, quel que soit le montant du résultat (perte ou bénéfice).

Ce qui compte c'est de savoir si ces emprunts ont bien été souscrits dans l'intérêt de l'entreprise et non pas celui de l'exploitant. Pour le savoir, il faut se référer au compte courant de l'exploitant.

Ci celui ci est débiteur, alors les intérêts ne sont pas déductibles. Cela signifie que l'exploitant prélève plus que ce que l'activité de l'entreprise ne le permet, et donc que l'emprunt servira à satisfaire ses besoins personnels avant ceux de son entreprise. Il faut dont se référer au solde du compte exploitant. Mais en vérité le calcul est plus complexe, car d'après le bulletin officiel des impôts, voici comment on devrait procéder :

La quote-part non déductible des charges financières est déterminée par le rapport du solde débiteur moyen annuel du compte de l'exploitant au montant moyen des prêts et avances de l'exercice.

Néanmoins, il conviendra de substituer au solde débiteur moyen annuel du compte de l'exploitant le montant moyen annuel des prélèvements nets de l'exploitant si ce dernier lui est inférieur.

Pour plus de précisions, vous pouvez cliquez ici car tout est très bien expliqué par des exemples concrets.

Certains logiciels de comptabilité tels que quatratus incluent dans leur programme un assistant pour calculer automatiquement les intérêts non déductibles.

Si vous ne disposez pas d'un tel logiciel, alors l'idéal pour vous serait de mettre en forme ce mode de calcul sur un tableur excel. Peut être en existe-t-il déjà un à télécharger sur ce site. Je n'ai pas vérifié.

Cordialement,

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK