RECEIPT BANK

Cas de reprise d'un véhicule

10 réponses
37 704 lectures
Ecrit le : 01/11/2007 12:31 par Bounty76
Bonjour à tous,

Je souhaiterai savoir comment enregister en comptabilité la reprise d'un véhicule d'occasion suite à la vente d'un véhicule neuf.
Le montant de la reprise du véhicule d'occasion vient en déduction du montant du véhicule neuf.

Peut-on passer par un avoir du montant du véhicule d'occasion lors de la vente et l'enregister comme tel dans la comptabilité?

Merci pour vos réponses.

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/11/2007 12:54 par Claudusaix
Bonjour,

Je présume que vous êtes garagiste ou concessionnaire de véhicules neufs et d'occasions.

Je présume également, que lorsque vous vendez un véhicule neuf, vous l'enregistrez en 707 Ventes de marchandises. Et lorsque vous achetez un véhicule neuf vous l'enregistrez en 607 Achats de marchandises.

Pour la reprise d'un véhicule d'occasion, il faut l'enregistrer, de mon point de vue, en 607 Achats de marchandises.

Citation
411 Clients au débit pour le montant net de reprise
607 Achats de marchandises au débit pour le montant de la reprise
707 Ventes de marchandises au crédit pour le montant de la vente
44571 Etat TVA collectée au crédit pour le montant de la TVA


Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/11/2007 12:58 par Jipe
Bonjour !

Voici ce que je propose :
Hypothèse :
Prix du véhciule neuf 10 000 euros HT - TVA : 1 960 euros
Prix de reprise HT : 2 000 euros - Tva : 392 euros

218 200 : 10 000 débit
445 620 : 1 960 débit
401 000 : 9 568 euros crédit
775 200 : 2 000 euros crédit
445 710 : 392 euros crédit

Vous devrez aussi "sortir" votre véhicule (qui a fait l'objet d'une reprise) des comptes de l'actif :

Hypothèse où le véhicule est toalement amorti :
218 200 : 2 000 euros (crédit)
281 200 : 2 000 euros (débit)

Hypothèse où le véhicule n'est totalement amorti mais est amorti pour seulement 1 500 euros au moment de la reprise :
218 200 : 2 000 euros (crédit)
281 200 : 1 500 euros (débit)
675 200 : 500 euros (débit)

cordialement

--------------------
Jipé

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/11/2007 13:02 par Jipe
Citation : Claudusaix @ 01.11.2007 à 13:54
Bonjour,

Je présume que vous êtes garagiste ou concessionnaire de véhicules neufs et d'occasions.

Je présume également, que lorsque vous vendez un véhicule neuf, vous l'enregistrez en 707 Ventes de marchandises. Et lorsque vous achetez un véhicule neuf vous l'enregistrez en 607 Achats de marchandises.

Pour la reprise d'un véhicule d'occasion, il faut l'enregistrer, de mon point de vue, en 607 Achats de marchandises.

Citation
411 Clients au débit pour le montant net de reprise
607 Achats de marchandises au débit pour le montant de la reprise
707 Ventes de marchandises au crédit pour le montant de la vente
44571 Etat TVA collectée au crédit pour le montant de la TVA


Cordialement,
Bonjour Claudusaix !

Je n'étais pas parti de la même hypothèse que vous. Bien sûr que dans le cas où l'activité principale est celle d'un garage alors c'est vous qui ête dans le vrai ! Et encore s'il s'agit d'un véhicule destiné à être revendu !Mais Boutny 76 ne nous a pas précisé l activité principale de son entreprise !
Mon hypothèse est celle de l'acquistion d'un ACTIF destiné à être immobilisé !

cordialement

--------------------
Jipé

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/11/2007 13:05 par Claudusaix
Message édité le 01/11/2007 13:07 par Claudusaix
Citation : Jipe @ 01.11.2007 à 13:58
Bonjour !

Voici ce que je propose :
Hypothèse :
Prix du véhciule neuf 10 000 euros HT - TVA : 1 960 euros
Prix de reprise HT : 2 000 euros - Tva : 392 euros

218 200 : 10 000 débit
445 620 :  1 960 débit
401 000 :                        9 568 euros crédit
775 200 :                        2 000 euros crédit
445 710 :                            392 euros crédit

Vous devrez aussi "sortir" votre véhicule (qui a fait l'objet d'une reprise) des comptes de l'actif :

Hypothèse où le véhicule est toalement amorti :
218 200 :                        2 000 euros (crédit)
281 200 : 2 000 euros (débit)

Hypothèse où le véhicule n'est totalement amorti  mais est amorti pour seulement 1 500 euros au moment de la reprise :
218 200 :                        2 000 euros (crédit)
281 200 : 1 500 euros (débit)
675 200 :    500 euros (débit)

cordialement

Bonjour Jipé,

Je m'excuse mais je crois que vous n'avez pas bien lu le message Bounty76, à moins que ce ne soit moi.

En effet, il précise qu'il s'agit d'une reprise d'un véhicule d'occasion lors de la vente d'un véhicule neuf.

Citation : Bounty76 Ecrit le 01.11.2007 à 13:31
Je souhaiterai savoir comment enregister en comptabilité la reprise d'un véhicule d'occasion suite à la vente d'un véhicule neuf.
Le montant de la reprise du véhicule d'occasion vient en déduction du montant du véhicule neuf.


C'est pourquoi, je lui ai demandé s'il était garagiste ou concessionnaire.

Votre réponse n'est valable, de mon point de vue, que pour l'achat par une entreprise.

Cordialement,

Désolez les messages se sont télescopés.

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/11/2007 14:36 par Jipe
Citation : Claudusaix @ 01.11.2007 à 13:54
Bonjour,

Je présume que vous êtes garagiste ou concessionnaire de véhicules neufs et d'occasions.

Je présume également, que lorsque vous vendez un véhicule neuf, vous l'enregistrez en 707 Ventes de marchandises. Et lorsque vous achetez un véhicule neuf vous l'enregistrez en 607 Achats de marchandises.

Pour la reprise d'un véhicule d'occasion, il faut l'enregistrer, de mon point de vue, en 607 Achats de marchandises.

Citation
411 Clients au débit pour le montant net de reprise
607 Achats de marchandises au débit pour le montant de la reprise
707 Ventes de marchandises au crédit pour le montant de la vente
44571 Etat TVA collectée au crédit pour le montant de la TVA


Cordialement,
Re !
c est Claudusaix qui a raison, il semble bien évidemment que Boutny s'occupe de la comptabilité d'un garage !

Ce serait bien pour l'avenir que les personnes qui posent des questions précisent aussi la nature de leur activité dans leur message initial !

cordialement

--------------------
Jipé

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/11/2007 15:37 par Bounty76
Merci pour vos réponses.
Je m'excuse pour le manque de précision il s'agit en effet de la comptabilité d'un garage. Et donc les véhicules repris sont déstinés à être revendus.

Bonne continuation à tous et encore merci pour vos conseils.

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 30/09/2011 22:11 par Vero72
Bonsoir !!

je ressors les vieux messages. celui ci a partiellement répondu à la question que je me pose, mais j'ai encore un doute sur mon problème.

entreprise concernée, vente de véhicule d'occasion

quelle écriture passée quand le prix de vente du véhicule est égal au prix de la reprise et ainsi me donne une facture à zéro. dans mon cas, 8600 HT vente véhicule et reprise 8600 ht.

merci de votre réponse

véronique

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 01/10/2011 18:24 par Claudusaix
Bonsoir Véronique,

Tout d'abord, pour la reprise du véhicule, il faut bien faire attention en matière de TVA. N'oubliez que pour la reprise d'un véhicule faite à un particulier, c'est sans TVA. L'application de TVA se fera sur la marge lors de la revente du véhicule d'occasion.

C'était la raison pour laquelle je n'avais pas mis de TVA déductible lors de ma réponse à Bounty76. Je schématise évidemment la règle en matière de TVA. Je vous conseille, par conséquent, à une étude plus précise de ce point. Si vous avez des doutes, consultez votre expert-comptable. Et si vous n'en avez pas, il serait bien d'en chercher un.

Mon écriture reste valable même lorsque la facture est à zéro. Si vous ne constatez pas de créance client, il n'est pas nécessaire de le mouvementer.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Cas de reprise d'un véhicule

Ecrit le : 02/10/2011 16:03 par Vero72
Message édité le 02/10/2011 16:04 par Vero72
Bonjour

Merci je n'avais pas vu votre réponse Claudusaix.
Nous avons un expert-comptable, mais j'aime rechercher sur ce site avant de l'appeler.

je fais la différence entre les véhicules achetés à des particuliers et à des entreprises; mon livre police est à jour et j'ai repéré par post-it les "particuliers" pour ne pas oublier l'application de la tva sur marge.

Dans le cas exposé dans mon précèdent message,vente et reprise entre entreprises, (j'ai noté exprès 8600 HT, j'aurai pu préciser ce point)

Je vais passer cette écriture dans J.OD :

D411 marque et immat ancien véhicule (pour lettrer)
C411 marque et immat de la reprise

est-ce possible

merci

Véronique
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID