Editions Foucher

Calculette DESCF

7 réponses
3 729 lectures
Ecrit le : 11/08/2005 15:39 par
Bonjour à tous,

Je voulais savoir si la calculette est autorisée pour le DESCF pour les 2 UV.
Etant donné qu'elle est programmable, puis je l'utiliser ?

Merci

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 11/08/2005 17:39 par Boris
Tout comme pour les autres épreuves des diplômes comptables, il n'y a pas de règle absolue en ce qui concerne l'autorisation ou non d'utiliser votre calculatrice au DESCF.
Vous ne le saurez qu'à l'ouverture des sujets.
Si son usage est autorisé, le fait qu'elle soit programmable ne change rien : vous pourrez l'utiliser à condition qu'elle ne dépasse pas une certains taille (histoire d'éviter que des petits malins viennent avec leur ordinateur !!!), qu'elle fonctionne à piles et que vous n'utilisiez pas d'imprimante. Donc pas de souci de ce côté là.

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 25/09/2005 22:51 par
Je suis étudiant et actuellement je prépare le descf.
Je viens de consulter le forum et j'aimerais avoir des précisions sur les conditions d'utilisation de la calculatrice lors de l'examen.
J'avoue être perplexe quant à la possibilité d'utiliser une calculatrice programmable. En effet, les plus perfectionnées peuvent engranger un grand nombre de données. L'utilisation libre de ce genre de machine procure à son utilisateur un avantage certain ...
Quelqu'un peut il me confirmer que l'utilsation de calculatrice programmable est bien autorisé au descf.
Merci

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 30/09/2005 14:01 par
Pour la calculette je pense que tu as bien raison de la préparer pour passer l'examen. Le descf est avant tout un examen de réflexion dans lequel il ya des questions techniques.
Pour ma part je pense qu'il faut avoir des connaissances, savoir quand et dans quel cas les utiliser. La phase d'execution n'est que l'accessoire du raisoonement.
Par ailleurs, si tu veux être expert comptable, tu dois avoir cet examen qui reste soome toute assez difficile. Dans la majorité des cas, les vieux experts comptables ont sur certain points un niveau inférieur au dpecf, alors pour accorder les violons il est normal que tu t'autorises quelques enthorses pour passer ton diplôme.
Bonne révision

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 17/10/2005 20:27 par Solange
Bonjour à tous et toutes!
Pour avoir passé le descf en 2004, je confirme que l'on ne peut pas savoir à l'avance si la calculatrice sera ou non interdite! l'année dernière on y a eu droit pour les 2 uv alors qu'en 2002 elle était interdite! cela dépend donc de la configuration du sujet: est ce qu'il necessite beaucoup de calcul ou privilégie la logique?
Je conseillerai donc de na pas compter que sur elle ! programmation avec modération

bonne révision

P.S: moi je prépare l'uv 2 cette année (uv1 en poche) et j'aimerai savoir si certains sujets sont susceptibles de tomber cette année
merci

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 02/11/2005 17:01 par Loulou
Bonjour,
effectivement, la calculatrice est autorisée, ou non, selon les sujets. si elle l'est, elle eput être programmable. L'année dernière un candidat s'est vu refusé un palm pilote; donc attention au format, ainsi qu'au infos rentrées dans la calculette qui ne pourront pas servir en cas de non autorisation..

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 04/08/2007 11:30 par Carmene
Justement à ce sujet, je me posais la question : un Assistant personnel electronqiue (PDA) peut il faire office de calculatrice aux examens ?

Un ami me soutient qu'il a passé les siens avec et que personne ne lui a rien dit.
Et personnelement, quand on voit le prix de la TI92 et le prix d'un PDA, je préfère mettre un peu plus dans un PDA que dans une calculatrice perfectionnée qui ne me servira pas dans la vie de tous les jours hormis aux examens...

Qu'en est il donc s'il vous plait ?

Merci d'avance :)

--------------------
BTS CG 2000 préparation DECF Isec Aix 2000-2002 Entrée dans la vie active depuis 2000 Obj : DCG 2009

Re: Calculette DESCF

Ecrit le : 04/08/2007 12:12 par Radioblog
Bonjour,

Un PDA n'est pas une "calculatrice de poche" au sens strict. Son utilisation est donc interdite, encore faut-il que les surveillants d'épreuves soient au courant...

Bulletin Officiel de l'Education Nationale, circulaire 99-018 DU 1-2-1999

La présente circulaire définit les conditions d'usage des calculatrices dans les examens et concours organisés par le ministère de l'éducation nationale et dans les concours de recrutement des personnels enseignants.

Elle annule et remplace, à compter de la session 2000, la circulaire n° 86-228 du 28 juillet 1986 relative à l'utilisation des calculatrices électroniques pendant les épreuves des examens et concours. La maîtrise de l'usage des calculatrices représente un objectif important pour la formation de l'ensemble des élèves car elle constitue un outil efficace dans le cadre de leurs études et dans la vie professionnelle, économique et sociale.

C'est pourquoi leur utilisation est prévue dans de nombreux programmes d'enseignement et leur emploi doit être largement autorisé aux examens et concours.

I - Matériel autorisé
Le matériel autorisé comprend toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables, alphanumériques ou à écran graphique à condition que leur fonctionnement soit autonome et qu'il ne soit pas fait usage d'imprimante.

II - Confection des sujets
Dans le cadre de la réglementation des examens et des concours, il appartient aux responsables de l'élaboration des sujets de décider, pour chacune des épreuves, si l'usage de l'ensemble des instruments de calcul (calculatrices, tables numériques, abaques...) est autorisé ou non. Ce point doit être précisé en tête des sujets.

Les auteurs de sujets prendront toutes les dispositions nécessaires pour ne pas favoriser les possesseurs de matériels trop perfectionnés, en fournissant par exemple aux candidats des documents avec les sujets.

III - Déroulement des épreuves
Le candidat n'utilise qu'une seule machine sur la table. Toutefois, si celle-ci vient à connaître une défaillance, il peut la remplacer par une autre.

Afin de prévenir les risques de fraude, sont interdits les échanges de machines entre les candidats, la consultation des notices fournies par les constructeurs ainsi que les échanges d'informations par l'intermédiaire des fonctions de transmission des calculatrices. Les chefs de centre d'examen veilleront à ce que les candidats soient convenablement informés de cette règle qui doit être strictement respectée.

IV - Surveillance des épreuves
Vous voudrez bien veiller à ce que tous les personnels appelés à participer aux tâches de surveillance des épreuves soient informés des dispositions de la présente circulaire.

--------------------
Agrégé d'économie-gestion. Enseignant en BTS.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK