Bonjour,

Mon mari est commercial dans le secteur automobile, payé avec un fixe (1 295 € brut pour 39h/semaine) + commissions.

En ce mois de mars, afin de ne pas perdre de salaire, il a décidé de prendre la totalité du mois en congés payés soit 26 jours dont 8.5 jours sur la période 01/06/18-31/05/19 et 17.5 jours par anticipation sur la période 01/06/19-31/05/20.

Le calcul de l'indemnité de CP est établie avec la méthode des 10% sur la période 18/19 avec un jour de CP rémunéré à 139€ brut.

Toutefois, concernant la période 19/20, la personne en charge de la paie ne s'est pas basée sur la même méthode de calcul, la période n'étant pas terminée.

Elle a décidé d'appliquer le maintien de salaire uniquement de la partie fixe de la rémunération soit 49 € brut par jour.

Une régularisation sera faite à la fin de la période sur le bulletin de paie du mois de juin.

Ce calcul vous semble-t-il juste?

Pourquoi ne se sont-ils pas basés sur un prix de journée équivalent à la période précédente?

Sachant que la période en cours, certes n'est pas terminée, mais le prix de journée sera équivalent voir supérieur au vu des salaires déjà versés.

Mon conjoint étant en chômage partiel dès le 1er avril, normalement sa rémunération devrait être calculée sur son salaire M-1 alors qu'une régularisation de cette paie devrait intervenir au mois de juin.

Nous vous remercions d'avance pour le temps que vous prendrez à nous lire et nous répondre.

Bonne soirée.