Bonjour,

Je me permets de vous contacter car je rencontre des difficultés dans l'établissement du budget prévisionnel 2021 de mon association. Je n'ai pas l'habitude de ce genre d'exercice, je passe beaucoup de temps en recherches qui hélas ne répondent pas à mes questions. 

Le trésorier qui a établi les précédents budgets prévoyait, en plus des charges et produits courants, des comptes 68 :

- 681120 Dotations aux amortissements

- 681500 Dotations provisions pour risques et charges (pour l'IDR des salariés)

Pour les amortissements, j'ai repris les annuités correspondant au matériel acheté les années précédentes et amorti en 2021. Pour les provisions IDR, j'ai lu qu'il fallait la calculer en prenant 1/4 du salaire mensuel brut de chaque salarié, est-ce exact ?

Concernant les charges :

Dans les achats, nous avons du matériel (qui sera amorti pour la majorité), le montant prévu pour ces dépenses va donc diminuer dans le CDR de fin d'année (puisque amorti sur plusieurs années), comment gérer ces écarts entre prévisionnel et documents comptables de fin d'année qui tiennent compte des amortissements ?

Concernant le budget prévisionnel et les comptes 68 :

Ce budget prévisionnel nous sert tout au long de l'année, à faire le suivi de notre trésorerie et le fait de prévoir des dotations/provisions rend le suivi plus difficile, car cela ne représente pas sur l'année 2021 des décaissements "réels" (je ne sais pas si je suis claire car le sujet ne l'est pas pour moi, veuillez m'en excuser...). Ma question est donc : est-il vraiment judicieux/nécessaire de prendre en compte ces dotations dans le budget prévisionnel ou faut-il dresser un budget "bis" pour s'y retrouver avec la trésorerie ?

Je précise qu'en fin d'année, nous avons un compte de résultat et bilan à présenter à nos financeurs.

Merci à ceux ou celles qui prendront le temps de me répondre!

Cordialement,