Épreuve E42 du BTS CG : fiches de situations professionnelles

Article écrit par (535 articles)
Modifié le
1 609 lectures
Dossier lu 74 570 fois

L'épreuve E42 intitulée « pratiques comptables, fiscales et sociales » fait partie du bloc de compétences E4 « Traitement et contrôle des opérations comptables, fiscales et sociales » du diplôme du BTS comptabilité et gestion. Cette épreuve porte sur les processus 1, 2, 3, 4 et 7. Son coefficient est de 4.

Les situations professionnelles seront également utilisées dans le cadre de l'épreuve E6 « Parcours de professionnalisation ».

Les situations professionnelles



Situation professionnelle : de quoi s'agit-il ?

Une situation professionnelle est une mise en situation du candidat qui va devoir, dans le cadre d'un contexte, s'adapter aux procédures de l'entreprise afin de pouvoir réaliser les missions confiées. La situation professionnelle regroupe donc un ensemble de missions/tâches variées mais en lien avec la comptabilité, fiscalité et paie que devra réaliser le candidat.

Le formalisme

Pour pouvoir se présenter à l'épreuve E42, le candidat doit avoir réalisé 3 situations professionnelles couvrant l'ensemble des processus 1, 2, 3, 4 et 7. A noter que chaque fiche de situation professionnelle BTS CG E42 doit comporter au moins deux processus parmi P1, P2, P3 et P4 auquel s'ajoute obligatoirement le P7.

Les logiciels utilisés

Ces travaux pratiques seront nécessairement réalisés à l'aide d'un logiciel adapté à la profession. En l'occurrence il faudra mobiliser un logiciel de gestion commerciale, de comptabilité, de paie (généralement on a recours à un progiciel de gestion intégré) mais également un tableur ou encore un traitement de texte.

L'outil informatique est indispensable à la mise en œuvre de ces situations professionnelles puisque lors de l'épreuve orale, il conviendra d'effectuer une démonstration informatique (avec manipulation des logiciels) des travaux mis en œuvre dans la situation interrogée par le jury.

Cas réel ou cas fictif ?

La situation professionnelle pourra s'inscrire soit :

  • dans un contexte d'entreprise réelle (stage, expérience professionnelle) ;
  • dans le cas d'une entreprise fictive (ressources fournies par l'établissement scolaire par exemple) ;
  • dans le cas d'expériences passées : associations, bénévolat, stages antérieurs en lien avec la formation préparée.

Le choix dépendra de la situation du candidat. Ceux suivant les cours dans le cadre d'un cursus scolaire vont souvent privilégier les cas d'école (entreprise fictive) distribués par l'établissement. Pour le candidat libre, il sera possible de se baser sur son expérience professionnelle ou les stages réalisés afin de développer ses propres situations. Dans ce cas, il faudra veiller à ce que les missions soient suffisamment conséquentes et couvrent bien les processus requis par le référentiel pour le passage des épreuves.

Il est tout à fait possible d'avoir à la fois des situations professionnelles réelles et fictives parmi les 3 proposées.

Exemples de missions présentes dans les situations professionnelles

On peut citer des exemples de missions pouvant être confiées :

Processus P1 et P2

  • création d'articles ;
  • création de devis, bons de commande, factures... ;
  • saisie de factures ;
  • réalisation d'opérations d'inventaire (stock, provisions...) ;
  • traitement des immobilisations ;
  • rapprochement bancaire.

Processus P3

Processus P4

  • création d'un salarié ;
  • établissement d'un contrat de travail ;
  • gestion des heures supplémentaires ;
  • gestion des absences et congés payés.

Processus P7

  • création d'un tutoriel ;
  • mise en place d'une requête ;
  • création de tableaux de contrôles ;
  • automatisation d'une fiche de calcul.

Il est surtout important, si vous créez votre propre situation et ne partez pas d'un cas scolaire, de bien veiller à avoir des missions suffisamment complexes et variées et de s'assurer qu'elles mixent différents processus. N'hésitez pas à consulter l'exemple proposé afin de s'imprégner des attendus.

Les 3 fiches de situations prises dans leur ensemble doivent permettre de couvrir les 4 processus professionnels ainsi que systématiquement avoir recours au processus 7.

Exemple de situation professionnelle E42

Voici un exemple de situation professionnelle BTS CG E42. Celle-ci provient du site CRCF Grenoble. Il s'agit d'une entreprise fictive (cas scolaire).

Fichiers à télécharger

L'épreuve



Modalités d'évaluation

Les modalités d'évaluation dépendent de la situation du candidat.

Un candidat inscrit en établissement scolaire sera évalué en deux temps, le tout formant une note sur 20 (le candidat n'aura pas connaissance de la décomposition de sa note finale).

Situation A en contrôle continu en cours de formation : note sur 14 points liée à l'investissement et l'assiduité du candidat dans son parcours de formation. Note attribuée par ses formateurs du champ professionnel.

Situation B : oral noté sur 6 points.

Un candidat libre sera noté sur 20 points uniquement sur sa prestation orale.

Déroulé de l'oral

Le candidat libre

L'oral est d'une durée de 30 minutes pour les candidats libres.

Le jury composé de deux enseignants du champ professionnel et de manière facultative d'un professionnel du secteur choisira 1 des situations professionnelles parmi les 3 proposées par le candidat.

Le candidat aura alors 15 minutes pour installer les ressources nécessaires à la présentation de la situation professionnelle sélectionnée par le jury.

Ensuite l'oral démarre et se déroule de la façon suivante :

  • un premier temps de 10 minutes est accordé au candidat pour présenter ses travaux réalisés dans le cadre de la situation professionnelle interrogée. La démonstration s'effectuera sur poste informatique avec manipulations sur logiciels.
  • un second temps de 20 minutes sera consacré à l'échange avec le candidat. Le jury lui posera des questions sur la réalisation des missions de la situation et lui demandera également de réaliser différentes manipulations sur logiciels.

Le candidat scolaire

L'oral sera d'une durée de 20 minutes sous la forme d'un échange avec le jury. Les travaux réalisés seront présentés sur poste informatique avec utilisation des logiciels.