Blockchain et diplômes d'expertise comptable : quel est le fonctionnement ?

Article écrit par (1558 articles)
Modifié le
6 413 lectures

Faux titres de séjours, permis de conduire, passeports et même faux diplômes sont un problème pour toutes les entreprises qui souhaitent embaucher du personnel qualifié. S'il est parfois possible de découvrir le pot aux roses à l'aide du numéro de sécurité sociale et sa clé ou en interrogeant la préfecture pour les titres de séjour, c'est beaucoup plus difficile avec un diplôme.

Pour y remédier, le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables génère des attestations certifiées dans la blockchain Bitcoin. Une fois remise à l'intéressé, celui-ci peut l'adresser à un tiers recruteur qui pourra facilement vérifier son authenticité, en quelques clics sur le site de l'Ordre.

Les attestations sont disponibles pour tous les diplômés qui en font la demande à condition d'avoir obtenu son diplôme depuis mai 1995.

Cette application pratique de la blockchain permet aux professionnels du chiffre de montrer leur appétence et leur bonne appréhension des nouvelles technologies.

La preuve cryptographique, alternative à la copie certifiée conforme

Avant la preuve cryptographique, le seul moyen de vérifier l'exactitude d'un diplôme était de demander à son détenteur d'obtenir une copie certifiée conforme aux rectorats.

Rarement demandée du fait de sa lourdeur et du temps nécessaire à son obtention, elle n'a jamais permis de remédier aux 30% de CV fallacieux.

Avec la technologie blockchain, les vérifications se font en quelques minutes sur internet et les attestations correspondantes deviennent infalsifiables et ne peuvent plus être modifiés avec les logiciels de traitement d'image.

Déjà mise en œuvre dans certaines écoles de commerce, cette technologie permet désormais de s'assurer de l'authenticité du diplôme d'expertise comptable.

La récupération d'une attestation avec empreinte numérique dans la blockchain par le diplômé

La certification des diplômes d'expertise comptable dans la blockchain Bitcoin est associé au stockage des données de chaque session.

Les experts-comptables inscrits à l'Ordre peuvent ainsi se familiariser avec cette technologie.

Les diplômés d'expertise comptable non inscrits à l'Ordre remplissent une demande d'attestation sur le site de l'ordre des experts-comptables.

Chaque attestation contient une empreinte numérique intrinsèque, qui s'ajoute à celle qui est spécifique à la session d'obtention du DEC.

Elle peut être envoyée par l'expert-comptable concerné à tout tiers, recruteur ou non qui en ferait la demande.

La vérification en quelques clics de la véracité du diplôme obtenu

Les deux empreintes numériques obligent à procéder par étapes pour vérifier l'authenticité du diplôme d'expertise comptable.

Lorsque l'empreinte de l'attestation est uploadée sur le site du CSOEC, l'outil la vérifie. Il affiche alors la date de la session. Elle doit correspondre à la date d'obtention du diplôme.

Si cette première vérification est positive, le tiers pourra passer à la seconde étape. Il sera invité à cliquer sur un lien qui l'oriente vers le site Blockcypher et à copier l'empreinte numérique qui apparaît alors.

La dernière étape consiste à rechercher l'empreinte numérique copiée dans la page du navigateur (avec les touches CTRL + F). Sa présence dans la page prouve la véracité du diplôme obtenu.

C'est la preuve de l'obtention du diplôme d'expertise comptable.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.