KPMG

Base cotisation après gros rappel de salaire

2 réponses
585 lectures
Ecrit le : 28/11/2019 14:00 par Valhoch

Je.ai un souci sur l'établissement du bulletin de salaire de novembre'

Sur le mois d'octobre à été payé à un salarié un rappel de salaire de 54000 euros bruts qui ont été rajoutés  aux bases de cotisation .

jusqu'a présent, le salarié non cadre ne dépassait pas le pnmss  et n'était pas soumis à la tranche 2 .

du coups ´ sur le bulletin de salaire , le logiciel de payé à garde les bases de cotisation du mois dernier et non le salaire de base comme les mois précédents le rappel .

pouvez-vous me dire si c'est normal 

merci 

Re: Base cotisation après gros rappel de salaire

Ecrit le : 28/11/2019 18:27 par Francoisecnd

Bonjour

Ce rappel est certainement lié ( du moins me semble t-il compte tenu du montant ) à des exercices antérieurs, non ?

Dans ce cas, je crois qu'il faut établir des bulletins rectificatifs en appliquant les taux de cotisation en vigueur à date de la créance... ( taux de 2016 si rappel de salaire concernant 2016, idem pour 2017, 2018, ...).

C'est lourd et compliqué, mais il s'agit de la procédure que j'avais rencontrée il y a quelques années.

À vérifier si toujours d'actualité !

Cordialement

Françoise 



--------------------
<p>Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !<br></p><p>Désolée pour les accents : impossibles à utiliser correctement depuis ma tablette !</p><p></p>

Re: Base cotisation après gros rappel de salaire

Ecrit le : 29/11/2019 17:59 par Claudusaix

Bonsoir,

Avec la DSN, la solution de refaire les bulletins de paie est compliquée notamment en cas de contrôle URSSAF.

La solution d'une régularisation d'un seul bloc sur le logiciel de paie pose le problème des dépassements des plafonds de sécurité sociale.

Quel est votre degré de maîtrise du logiciel de paie ? Disposez-vous d'une documentation du logiciel ? Et que dit la base de connaissance de la DSN à ce sujet ? Je pense que ce lien permet de voir cette base de connaissance. Je vous mets l'extrait ci-dessous :

De nombreux éléments peuvent déclencher le paiement d'un rappel de salaire. Il convient alors de déclarer ces éléments déclencheurs dans les rubriques correspondantes de la DSN mensuelle.

Nous évoquerons ici uniquement la gestion de la rémunération. Dans le cadre d'un rappel de paie, le versement de la paie, la rémunération et la période d'activité sont impactées.

Plusieurs règles sont à respecter :

- La date de début du rappel de paie doit être équivalente ou postérieure à la date de début du contrat de travail.
- Tous les rappels doivent être effectués dans la même unité de mesure que celle renseignée précédemment dans la DSN mensuelle.
- Le rappel de paie est porté en différentiel.
- Le cumul des éléments sur la période d'origine ne peut aboutir à une rémunération négative.
- La correction apportée à la rémunération, au travail rémunéré et à la durée travaillée non rémunérée doit se rapporter à chacun des mois de paie concernés. Par exemple, il est constaté le 3 décembre qu'un salarié a été absent du 15 octobre au 30 novembre. La régularisation déclarée via DSN doit porter sur la période du 1er au 31 octobre, puis du 1er au 30 novembre.

Le rappel est porté en différentiel sur la rémunération brute non plafonnée de la période de paie courante (à déclarer en une seule fois) et sur le salaire brut soumis à contribution Assurance Chômage de la période d'origine.

Je pense qu'il faut regarder dans la liste des bases brutes de votre logiciel s'il n'existe pas une rubrique "rappel de salaire" et voir les interactions avec les autres rubriques.

Je ne sais pas si cette erreur vient du cabinet ou de votre client. Je ne sais pas combien vous prenez pour une mission sociale d'établissement de bulletin de paie et ce que dit la lettre de mission. Mais, je serais à la place de l'expert-comptable, d'une part, je relirai la lettre de mission et d'autre part, je négocierai avec le client pour facturer une mission exceptionnelle et ponctuelle vu la quantité et la qualité de travail, de contrôle exigé.

De plus, je crains que l'URSSAF envoie à votre client des majorations de retard pour dépôt tardif. Vous avez tout intérêt à avoir un dossier de travail en béton.

Bonne chance,

Cordialement,



--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
WELYB