CEGID

Avoir ou abandon de créance

4 réponses
2 001 lectures
Ecrit le : 24/02/2017 08:24 par Miss_val

Bonjour,

Je suis comptable dans une coopérative d'entrepreneur (à peu près le même fonctionnement que les cabinets comptables). j'ai, pour un entrepreneur, une créance de 600€ HT, et pour laquelle nous avons déjà fait une mise en demeure. Sans réaction de la part du client, je proposais à l'entrepreneur de demander une injonction de payer auprès du tribunal, mais celui-ci me dit que son client est parti en Angleterre et qu'il sait qu'il n'aura aucune chance de récupérer le moindre centime. Il me dit alors qu'il veut laisser tomber cette créance. Dans ce cas, c'est sûr que je ne peux pas la passer en perte, car aucune preuve de l'irrecouvrabilité.

Ma question: si on fait un avoir, est-ce que ça ne risque pas d'être considéré comme du travail au noir, car on annule une prestation qui a bien été réalisée, et pour laquelle le client a bien signé le procès verbal de réception des travaux...

Est-ce qu'il existe un autre moyen pour abandonner la créance?

Merci de vos réponses.

Re: Avoir ou abandon de créance

Ecrit le : 24/02/2017 09:27 par Doudlyman

Bonjour,

Vous pouvez comptabiliser  cette créance en créance douteuse. Le certificat d'irrecouvrabilité d'un huissier ou d'un organisme de recouvrement permettrait de prouver que la créance est devenue irrécouvrable. 



--------------------
www.mon-comptable-npdc.comCréation d'entreprise, comptabilité, fiscalité, social, juridique

Re: Avoir ou abandon de créance

Ecrit le : 25/02/2017 08:26 par Vénaïg Le Bris
Message édité le 25/02/2017 08:27 par Venaig

Bonjour Miss Val,

La problématique des créances à passer irrécouvrables ou non ainsi que les conditions pour le faire est un vaste sujet.

Comme le précise Doudlyman, il est possible d'obtenir un certificat d'irrécouvrabilité mais les cas pour lesquels vous arriverez à en avoir un restent minoritaires. A ce sujet, l'Administration Fiscale précise ceci au niveau du BOFIP (BOI-TVA-DED-40-10-20-20160106) :

Le simple défaut de recouvrement d'une créance à l'échéance ne suffit pas à lui conférer le caractère de créance irrécouvrable, quel que soit le motif du défaut de règlement (insolvabilité, contestation commerciale).

La preuve de l'irrécouvrabilité résulte, en effet, du constat de l'échec des poursuites intentées par un créancier contre son débiteur.

(...)

Enfin, il est admis, à titre de règle pratique, que la récupération de la taxe puisse intervenir lorsque le créancier établit que son débiteur a disparu sans laisser d'adresse ou que le règlement a été effectué par un chèque volé.

Par conséquent, si vous êtes en mesure de justifier que vous avez réalisé des poursuites envers votre client, mais que celui-ci ne vous règle pas, vous pouvez constater la perte et ainsi récupérer la TVA sur la créance due.

Cordialement,



--------------------
Modératrice Compta Online

Re: Avoir ou abandon de créance

Ecrit le : 27/02/2017 08:22 par Miss_val

Bonjour,

Merci pour vos réponses.

Re: Avoir ou abandon de créance

Ecrit le : 27/02/2017 09:17 par Mozo

Bonjour,

Si il s'agit de prestation de service et par défaut la tva sur encaissement, le problématique de la tva ne se pose pas, mais cela n'empêche pas qu'il faut avoir fait toutes les démarches pour récupérer l'impayé.

Cordialement

Christian

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI