Quickbooks

Augmenter l'efficacité du tiers de confiance qu'est l'expert-comptable

Article écrit par (1417 articles)
Modifié le
2 875 lectures
Quelles évolutions pour le partenaire historique des experts-comptables ?

Les logiciels de production comptable et de paie évoluent sans cesse et de nouveaux acteurs émergent au point que certains en arrivent à craindre cette évolution.

Ils provoquent l'émergence du travail collaboratif entre l'expert-comptable et son client et même avec les salariés de son client. Ce travail collaboratif, tout comme la production comptable, génère ensuite un certain nombre de données qui, toutes assemblées, deviennent le big data et vont alimenter l'intelligence artificielle.

Selon les éditeurs de logiciels concernés, la gestion de ces données et l'ouverture via des API n'est pas du tout la même.

Retour sur la nouvelle stratégie de Cegid, partenaire historique des experts-comptables, présentée dans le cadre de la journée « Cegid Connexions Expertise Comptable » du 4 juillet 2019.

 

« La robotisation doit permettre d'aider l'expert-comptable »

Augmenter l'efficacité de l'expert-comptable au quotidien est le pari de Cegid à travers sa future solution de paie, celle dont le prototype sera présenté dans le cadre du 74è congrès de l'Ordre des experts-comptables.

La robotisation ne doit pas permettre de diminuer l'apport de l'expert-comptable mais bien au contraire, de supprimer des tâches manuelles chronophages et de repérer les anomalies pour lui.

Alors que certains acteurs veulent « disrupter la chaîne de valeur » et « remplacer l'expert-comptable par des automatismes », Cegid au contraire, s'inscrit en tant que partenaire « aux côtés des experts-comptables qui doivent rester au c½ur de l'activité » estime François Méro, directeur exécutif chez Cegid.

Le positionnement de Cegid reste dans la relation à 3 avec les experts-comptables et leurs clients. Ainsi, la nouvelle solution de paie intégrera de nombreux paramétrages réglementaires et le maximum de conventions collectives pour simplifier le travail des experts-comptables.

 

« Créer des outils avec un accès permanent aux données sécurisées »

Les experts-comptables et leurs clients sont de plus en plus souvent multisolutions. Ils « utilisent différents types de logiciels pour différents types de clients ».

L'ouverture des solutions logicielles actuelles et les nouveaux besoins des utilisateurs amènent à envisager « la création d'un outil qui permette un accès permanent aux données et ce, quel que soit le logiciel utilisé ». Les données doivent ensuite pouvoir « être intégrées dans d'autres outils », de la manière la plus simple possible.

 

« Utiliser les données pour le confort de tous, dans le respect de la législation »

L'utilisation des données générées par les utilisateurs des différents logiciels peut se faire de différentes manières pour le plus grand profit des utilisateurs. Déjà utilisées de façon totalement anonyme pour améliorer la reconnaissance de caractères et le travail des robots, elles ne sont pas restituées mais rendent les produits plus performants.

En temps réel, les données sont utilisées pour répondre à des questions simples de l'utilisateur : connaître le solde d'un compte par exemple.

Demain, avec une « historisation de l'information à chaque modification, il sera possible de faire des analyses plus poussées » voire même « d'aller vers le prédictif et le prescriptif », toujours dans le but d'améliorer la prise de décisions.

Aujourd'hui, la « prise en compte de la donnée, sa récupération et son exploitation mérite une réflexion synergétique » estime Jean-Michel Aulas, président de Cegid Group, « pour faire en sorte que l'expert-comptable facilite la vie de l'entrepreneur ».

« Chez Cegid nous pensons que nous avons vocation à réguler ce flux de données, à le capter et à faire en sorte que la donnée disponible se transforme en enseignement et pas simplement en donnée brute qui en tant que telle à peu d'intérêt » précise à son tour François Méro.

 

« Un portail unique et agnostique pour permettre l'interconnexion des utilisateurs et de leurs API »

Le nouveau portail collaboratif Cegid est « unique et agnostique » et permet la connexion de tous les outils Cegid, Quadra ou Loop. «Tous sont interconnectables avec ce portail et leurs différents API ». Car la création d'API avec un écosystème de solutions partenaires est une réalité aujourd'hui.

L'étape suivante consiste en la création d'une API publique permettant à tous les développeurs de se connecter aux solutions.

Demain, le portail permettra la « gestion des dossiers par les différents outils Cegid » selon les besoins « tout en donnant à l'expert-comptable une vision globale sur l'ensemble du cabinet » conclut François Méro.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Twitter   Facebook   Linkedin

Revue Fiduciaire