CEGID

Audit frais de recherche développement et provision retraite

1 réponse
308 lectures
Ecrit le : 22/09/2019 16:50 par Papico

Bonjour,

J'aimerai savoir si un membre à une fois élaborer un programme d'audit spécifique au frais de recherche et développement.

Vue les risques de manipulation des résultats qui existent avec la comptabilisation des frais en immobilisation, Quel approche d'audit vous avez spécifiquement utilisé ? Quels sont les tests qui selon vous doivent être réalisé.

C'est un sujet qui m'intéresse vue le caractère complexe de ces opérations et les risques qu'elles représentent en terme de manipulation comptable.

Je travaille sur la réalisation d'un programme de travail d'audit spécifique au frais de recherche et développement je suis également intéressé par  les provisions retraite.

Si quelqu'un est intéressé on peut échanger sur le sujet

Cordialement

Re: Audit frais de recherche développement et provision retraite

Ecrit le : 22/10/2020 16:02 par Nebtrax

Bonjour Papico,

Pas de programme très formalisé  de mon coté mais quand un client me présente ses frais de R&D voici les points que je contrôle :

- faire la distinction entre frais de recherche et frais de développement, puisque seul ceux de développement sont amortissables. Ma question au client à ce moment là est " montrez moi ce que vous avez produit" : une ébauche de logiciel, un prototype, un actif qui puisse être cédé en somme. S'il n'y a rien de tangible c'est sans doute de la recherche...

- sortir les frais qui n'ont pas un lien direct ou indirect : on m'avait inclus les frais de la machine à café sous prétexte que les développeurs buvaient du café, idem pour l'entretien des bureaux...

- la valorisation des temps de production interne : la grosse difficulté étant de vérifier combien de temps le salarié a passé sur le projet, là c'est la galère car la saisie des temps est quelque chose de facilement manipulable histoire de "piloter" le compte de résultat. La comparaison budget/réalisé, à condition de disposer des budgets originaux, permet de se faire une idée. Parfois un contrôle de cohérence sur les temps déclaré peut montrer des abus ( temps total annuel> 2000h par exemple...). Je contrôle également le taux horaire appliqué, j'ai déjà vu des clients me dire qu'ils appliquaient le taux horaire d'un prestataire externe, au lieu du salaire chargé...le comptable incluait également ses temps sur le projet...

- autre difficulté: les prestations externes et les biens consommés pour produire l'actif: il est parfois difficile de savoir si ces factures se rapportent bien au projet en développement...

- se méfier des dossiers CIR et autres, le client a tendance à dire " ah oui mais j'ai obtenue du CIR pour notre projet", ça ne prouve rien, les dossiers sont montés par des spécialistes qui à mon avis ( j'ai une formation d'ingénieur) ne sont pas toujours très rigoureux, et regardant quant au contenu.

Si vous avez des trucs à partager je suis preneur.

Cordialement

Cordialement 

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK