EBP

Amortissement vehicule

3 réponses
3 200 lectures
Ecrit le : 18/09/2006 12:50 par Nathalie17
Bonjour,

j'ai entedu dire qu'il y avait eu des changements dans les règles d'amortissements, notament concernant les véhicules de sociétés.
j'ai entendu qu'il fallait l'amortir aux prorata des kms parcourus sur l'année...
pouvez vous m'éclairer et me preciser aussi si pour le materiel il y a aussi de nouvelles règles autres que l'amortissement linéaire ou degressif?

Merci d'avance

Re: Amortissement vehicule

Ecrit le : 18/09/2006 13:05 par Lapuce
Bonjour,

Je n'ai pas noté de changements quant au mode d'amortissement des véhicules de tourisme.
La limite de déductibilité est de 18300 euros et 9900 euros pour certains véhicules non polluant avec un taux précis de dioxyde de carbone.

Au niveau des kms, vous confondez peut être avec la tvts.
Pour les entreprises qui versent des indemnités kilometriques, la tvts doit être payée en fonction du nombre de kms parcourus.

CDT


--------------------
Titulaire du DESCF. Comptable unique à temps partiel. Recherche un deuxième poste pour compléter son activité professionnelle. On en apprend jamais assez, la connaissance est une source d'enrichissement!

Re: Amortissement vehicule

Ecrit le : 18/09/2006 13:29 par Nathalie17
Merci beaucoup!

vous me voyiez rassurée que rien n'ai changé au niveau des amortissements!
c'est en fait le véhicule (camion) de notre société que nous devons amortir, je ne suis donc pas concernée par la tvts, mais j'ai certainement du confondre les 2 informations.

à bientôt

Re: Amortissement vehicule

Ecrit le : 18/09/2006 16:21 par Ecir
Bonjour,

Les nouveautés dont "on" vous a parlé sont sans doute les nouvelles règles relatives aux actifs.

Effectivement, d'importants changements sont intervenus puisque par exemple, les immobilisations sont désormais amorties comptablement sur leur durée d'utilisation et non plus la durée d'usage.

Ce raisonnement peut donc mener à un amortissement calculé au km pour un véhicule.

Ces nouvelles règles entraînent des changements nombreux et parfois significatifs qui demande une analyse poussée de certains postes d'immobilisations (notamment l'analyse des composants).

Une mesure de simplification pour les PME permet de ne pas tout boulverser dans nos habitudes, mais il faut quand même jeter un oeil. En revanche pour l'immobilier, il est difficile de passer outre la décomposition.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
EFL