CEGID

Amortissement linéaires et dégressifs

13 réponses
8 529 lectures
Ecrit le : 26/11/2009 10:40 par Nash40
Bonjour à tous.

Voilà je vous écris car je souhaiterai avoir un éclaircissement... Je suis en formation de compta, je viens de voir les amortissement linéaires et dégressifs, je sais faire les tableaux et tout, ca c'est ok. Mais en fait, je ne comprends pas le but d'amortir un bien. Cela a t'il une incidence sur les résultat de l'entreprise, sur la fiscalité? Qu'est ce que ça apporte a un chef d'entreprise d'amortir un bien? Cela m'échappe un peu...
Merci

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 26/11/2009 18:22 par Mouhcine
Bonjou

l amortissement permet de prendre en compte dans la comptabilité l usure d un actif amortissable.
d un point de vu fiscal, l amortissement etant consideré comme une charge(qui n'est pas decaissee) diminue donc le resultat de l exercice et donc l assiette de l impot sur les benefices.

L amortissement permet a l entreprise de mettre au chaud une partie des benefices realisés par l exploitaion de ses immobilisation , pour pouvoir les renouveller et continuer d'exister.

Pour le propriaitaire d entreprise amortir ses biens c'est recuperer le capital investi, qu il peut reinvestir.

cordialement

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 26/11/2009 20:28 par Jex94
Bonsoir,

En fait l'amortissement ne permet pas de récupérer le capital investi :

Quand une société achète une immobilisations pour 10 000 ¤, le fait d'amortir 2 000 ¤ prendant 5 ans ne permet pas à la société de récupérer 10 000 ¤ sur son compte bancaire à la fin.

C'est en revanche l'utilisation de cette immobilisation qui permet au dirigeant de créer un bien ou un services, et de gagner de l'argent.

Vous ne devez donc pas considérer les amortissements comme quelque chose d'utile, mais comme une obligation comptable, la règle de base étant tout bien ayant une valeur unitaire supérieure à 500 ¤ doit être amorti sur sa durée réelle d'utilisation.

Le fait d'amortir un bien permet d'avoir une image plus fidèle de la réalité économique de l'entreprise, en étalant la charge correspondante à cet investissement sur le même nombre d'année celui des avantages économiques qu'elle en retire.

Cela permet également, comme l'a précisé Mouhcine, de constater la diminution de la valeur du bien lié à son utilisation.

Sur le plan fiscal, cela a l'impact suivant, si l'on reprend l'exemple :

Lorsque la société achète le bien en 2009, au lieu d'avoir 10 000 ¤ en charge, et donc moins d'impôts à payer par le dirigeant pour un montant de 3 333 ¤ (car elle est obligée d'immobiliser le bien et de l'amortir), cette dernière aura 2 000 ¤ en charge en 2009, 2010, 2011, 2012, et 2013, et donc moins d'impôts à payer chaque année pour 666 ¤.

Donc globalement, la société déduira le même montant de ses résultats, donc pas d'impact fiscal sur les 5 années cumulées.

Cordialement,
Jex

--------------------
Jex94

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 13:06 par Mouhcine
Bonjour

salut JEX

vous pouvez m expliquer s il vous plait :

- Quand une société achète une immobilisations pour 10 000 ¤, le fait d'amortir 2 000 ¤ prendant 5 ans ne permet pas à la société de récupérer 10 000 ¤ sur son compte bancaire à la fin.

- Donc globalement, la société déduira le même montant de ses résultats, donc pas d'impact fiscal sur les 5 années cumulées.

Merci

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 13:19 par Nad64
Citation : Jex94 @ 26.11.2009 à 20:28
Quand une société achète une immobilisations pour 10 000 ¤, le fait d'amortir 2 000 ¤ prendant 5 ans ne permet pas à la société de récupérer 10 000 ¤ sur son compte bancaire à la fin.


Bonjour,

L'amortissement permet quand même de réduire le résultat comptable de l'exercice et donc de ne pas "distribuer" la charge correspondant à la dotation de l'année.
Au bout des 5 ans, la société a constitué une sorte de "réserve" (car non distribué) qui lui permet de réinvestir.
C'est ce que, je pense, a voulu dire Mouhcine.

Cordialement,

--------------------
Nadine

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 13:36 par Xynezia
Bonjour,

Je ne comprend pas votre analyse.

lors de l'achat de l'immobilisation aucune charge n'est enregistré en comptabilité, et une fois le bien totalement amorti la charge correspondant à la valeur de l'immo aura été comptabilisé.

Si on compare au fait de saisir la charge la première année, alors l'amortir revient au contraire a pouvoir distribuer plus les premières années, quitte a créer des déficits par la suite.

Maintenant concernant l'impact sur le compte bancaire les amortissement n'en ont aucun.
L'acquisition d'une immobilisation créé un décalage entre le résultat et la trésorerie qui sera rattrapé une fois le bien totalement amorti.
Exemple :

résultat or immo zero et compte banque au départ 0
année N achat immo 2 000 ¤ amorti sur 3 ans

N banque - 10 000 resultat - 2 000
N+1 banque - 10 000 resultat - 4 000
N+2 banque - 10 000 resultat - 6 000
N+3 banque - 10 000 resultat - 8 000
N+4 banque - 10 000 resultat - 10 000

Cordialement

--------------------
Tom

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 14:13 par Nad64
Message édité le 27/11/2009 14:16 par Nad64
Bonjour Xynezia,

Je ne comparais pas le fait d'immobiliser ou de comptabiliser directement en charge un investissement.
Je ne pense pas que c'était la question de départ.

J'essayais d'expliquer que le fait d'amortir une immobilisation permettait chaque année de comptabiliser une charge, donc de ne pas distribuer "cette réserve" puisque c'est une charge non décaissable.

Il est évident que l'amortissement permet de constater la dépréciation du bien et qu'il n'a pas d'impact sur le compte bancaire.

Cordialement,

Je rajoute juste que la CAF tient compte des amortissements qui constituent de véritables réserves permettant le renouvellement des biens.

--------------------
Nadine

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 14:25 par Xynezia
Bonjour,

Citation
Cela a t'il une incidence sur les résultat de l'entreprise, sur la fiscalité? Qu'est ce que ça apporte a un chef d'entreprise d'amortir un bien?


Je l'avais compris dans le sens la différence entre immobilisation et comptabilisation en charge.

Et concernant la trésorerie c'était pour la question de Mouhcine.

Il me semblait que justement pour la calcul de la CAF en partant du résultat on excluait les produits et charges liés aux immobilisations?

Salutations

--------------------
Tom

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 14:31 par Nad64
Re bonjour,

En fait, vous avez raison, nous n'avions pas compris la question de la même manière.

Pour la CAF, (mes cours sont loins mais bon...) c'est grosomodo le résultat comptable + les amortissements et provisions. (les charges non décaissées)

Salutations

--------------------
Nadine

Re: Amortissement linéaires et dégressifs

Ecrit le : 27/11/2009 23:31 par Jex94
Bonsoir Mouchine,

"Quand une société achète une immobilisations pour 10 000 ¤, le fait d'amortir 2 000 ¤ prendant 5 ans ne permet pas à la société de récupérer 10 000 ¤ sur son compte bancaire à la fin".

J'ai écrit cela pour expliquer que, de mon point de vue, l'amortissement ne permet pas de récupérer le Capital investi : Si l'on reprend l'exemple de Xynezia, on voit bien que le compte bancaire est à - 10 000 ¤ après les 5 années d'amortissement pratiqués.
Une entreprise ne va pas récupérer d'argent pour réinvestir via les amortissements pratiqués, mais via les ventes qu'elle va encaisser en exploitant ce bien.

C'est bien l'utilisation des immobilisations qui va générer des flux financiers entrants, et non pas l'achat pur et simple d'une machine sans l'utiliser et que l'on va amortir.

"Donc globalement, la société déduira le même montant de ses résultats, donc pas d'impact fiscal sur les 5 années cumulées."

Je m'explique :

Si la société passe l'immobilisation en charge :
- En 2009 : Résultat minoré de 10 000 ¤ donc économie d'IS de 3 333 ¤

Si la société immobilise le bien et l'amortit sur 5 ans :
- Chaque année pendant 5 ans : Résultat minoré de 2 000 ¤ donc économie d'IS de 667 ¤
donc globalement, résultats minorés de 10 000 ¤ et économie d'IS de 5 x 667 = 3 333 ¤.

Pas d'impact donc sur le plan fiscal.

Cordialement,
Jex

--------------------
Jex94
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe