CEGID

Amortissement des plantations

5 réponses
25 705 lectures
Ecrit le : 07/12/2007 18:30 par Jcoeur


Bonjour,

L'entreprise dans laquelle je suis le compable unique vient de déménager sur un nouveau site en périphérie de ville. Nous avons un parking agrémenté d'espaces verts. Des arbres et des arbustes ont été plantés.

Je me pose la question de leur amortissement ou non ? Car doit-on les considérer faisant partie du terrain et donc non amortissables ? Ou les amortir mais sur quelle durée car un arbre peut avoir une durée de vie importante ?

Merci.

Re: Amortissement des plantations

Ecrit le : 08/12/2007 22:29 par Ln(x)
Bonsoir,

Je ne pense absolument pas qu'un arbre soit amortissable :), mais faisant partie intégrante du terrain, constituant ainsi une immobilisation incorporelle et donc non amortissable.

CDT.

--------------------
2006: STT CG
2008: BTS CGO
2009: DCG
Prépare le DSCG : UE 2; 3; 5; 7 validées.

Re: Amortissement des plantations

Ecrit le : 08/12/2007 22:52 par Bibifoc
Bonsoir,

Un arbre peut (et même, doit !) constituer une immobilisation amortissable : pour un exploitant agricole par exemple pour la plantation d'arbres fruitiers dont il récolte les bénéfices de ses récoltes.

Mais dans votre cas, à mon sens, ces arbres font partie intégrante du terrain, donc non amortissable...


--------------------
Titulaire du DECF Ue 1 et Ue 4 du DSCG en préparation pour 2008.

Re: Amortissement des plantations

Ecrit le : 09/12/2007 12:39 par Sazamuzer
Bonjour Jcoeur et aux autres.

Nous n'avons pas d'information sur l'activité de votre entreprise. Elle es determinante pour savoir si les arbres sont amortissables ou pas. De meme, etes vous en mesure de determiner la valeur global des arbres en questions?

Si votre activité consiste en l'exploitation agricole de ces arbres, (fruits recoltés et vendu par exemple) ; Dans la mesure ou ces arbres générent des avantages economiques futurs mesurable, ils doivent faire l'objet d'une inscription en immobilisation ainsi que d'un amortissement sur la durée d'usage (autrement dit la durée d'exploitation previsionnelle de ces arbres).

Si par contre votre activité ne consiste pas en l'exploitation de ces arbres, ceux ci sont effectivement a rattaché à la valeur du terrain car ils constituent une immobilisation incoporelle non amortissable car ne generant pas d'avantage economique (car pas exploités)


--------------------
BEP Comptabilité
Bac STT
DUT GEA Option FC
DECF en Apprentissage
DSCG en Apprentissage

...Encore beaucoup de chose à apprendre

Re: Amortissement des plantations

Ecrit le : 09/12/2007 12:52 par Claudusaix
Citation : Sazamuzer @ 09.12.2007 à 12:39
Bonjour Jcoeur et aux autres.

Nous n'avons pas d'information sur l'activité de votre entreprise. Elle es determinante pour savoir si les arbres sont amortissables ou pas. De meme, etes vous en mesure de determiner la valeur global des arbres en questions?

Si votre activité consiste en l'exploitation agricole de ces arbres, (fruits recoltés et vendu par exemple) ; Dans la mesure ou ces arbres générent des avantages economiques futurs mesurable, ils doivent faire l'objet d'une inscription en immobilisation ainsi que d'un amortissement sur la durée d'usage (autrement dit la durée d'exploitation previsionnelle de ces arbres).

Si par contre votre activité ne consiste pas en l'exploitation de ces arbres, ceux ci sont effectivement a rattaché à la valeur du terrain car ils constituent une immobilisation incoporelle non amortissable car ne generant pas d'avantage economique (car pas exploités)

Bonjour,

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.
Que faites-vous alors d'une clôture entourant le terrain ? Ils n'apportent pas d'avantages économiques en protégeant les biens de la société ? Une plantation d'arbres n'apportent pas d'avantages économiques s'ils protègent ou masquent une activité stratégique de l'entreprise ? De même, le bien-être des salariés dans un environnement naturel n'apportent pas d'avantages économiques ?

Je le crois pour ma part même si je vous l'accorde, il s'agit d'éléments subjectifs.

En tout état de cause, à l'exception d'une exploitation agricole, il s'agit d'aménagement de terrain au compte 212 qui dispose d'un compte d'amortissement 2812.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Amortissement des plantations

Ecrit le : 09/12/2007 13:25 par Sazamuzer
Re Bonjour

Effectivement ClauduSaix je n'avait pas poussé le raisonnement aussi loin. D'autre critere (neamoins assez subjectif et difficilement mesurable) peut justifier d'un amortissement, nottament pour ce qui es de votre exemple (cloture ou arbuste protegeant l'interet de l'entreprise); avec je presume une durée d'amortissement fixée à la periode de remplacement de celle ci.

Merci pour cette precision au combien interessante.

Cordialement

--------------------
BEP Comptabilité
Bac STT
DUT GEA Option FC
DECF en Apprentissage
DSCG en Apprentissage

...Encore beaucoup de chose à apprendre
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
KPMG