Editions Tissot

Amortissement des immeubles - nouvelles règles

3 réponses
3 145 lectures
Ecrit le : 09/11/2006 14:08 par Sbelmont
Bonjour,

Suite à la mise en place des règlements CRC 2002-10 et 2004-06, quel doit être le sort des immeubles ?

Plus précisément, doit on encore amortir des immeubles qui, en raison de la flambée de l'immobilier, ne perdent pas de valeur mais en gagnent au contraire ? Des durées d'amortissement supérieures à 50 voire 100 ans sont elles envisageables ?

Enfin, existe-t'il à votre connaissance de la documentation traitant de ce sujet ?

Merci.

--------------------
Responsable de mission CAC

Re: Amortissement des immeubles - nouvelles règles

Ecrit le : 09/11/2006 14:17 par Abo76
Si tu parcours les rapports annuels des sociétés du CAC 40 qui appliquent les normes IFRS, tu pourras constater que toutes les entreprises retiennent une valeur résiduelle nulle pour leurs immeubles. Donc elles amortissent sur la totalité.
A mon avis, seuls les immeubles "hausmaniens" ne doivent pas être amortis.
Cordialement

Re: Amortissement des immeubles - nouvelles règles

Ecrit le : 09/11/2006 14:23 par Abo76
En ce qui concerne les durées d'amortissement, la majorité des entreprises cotées ont augmenté la durée d'amortissement de leurs immeubles. Mais aucune ou très peu au dela de 50 ans.
A mon avis, cela dépend s'il s'agit d'ateliers ou bien de locaux administratifs. Pour la dernière catégorie, une durée de 50 ans serait cohérent.
Les CAC demandent souvent aux entreprises de faire appel à un expert immobilier pour définir les composants et leurs durées d'amortissement.

Re: Amortissement des immeubles - nouvelles règles

Ecrit le : 09/11/2006 16:21 par Sbelmont
Merci.

--------------------
Responsable de mission CAC
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID