RECEIPT BANK

Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

16 réponses
2 983 lectures
Ecrit le : 03/01/2008 13:05 par Tommy
Bonjour,

Vous arrive-t-il d'aller travailler quand vous êtes malade ?

Sinon, comment se passe l'organisation dans votre cabinet ou entreprise ?

Y a-t-il quelqu'un qui reprend vos dossiers ?

Merci

A bientôt

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 05/01/2008 17:25 par Arobase
Bonjour
un dirigeant d entreprise responsable doit tenir compte d' éventuelles défections de personnel .
plusieurs solutions sont possibles ; les agences de travail temporaire sont faites pour cela.
il y a aussi toujours un réseau à maintenir ( contacts, candidatures spontanées conservées,confères en sous marins).
Il y aura aussi toujours des accro qui iront au bureau coute que coute pensant peut ètre que la boutique peut s 'écrouler : personnelement je dis tant pis pour ces pauvres gens.
Cordialement

--------------------
@

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 05/01/2008 18:00 par Membre
Bonjour,

Si je mouche du nez sans être contagieuse, oui. En cas de migraine ou angine forte, je lève évidemment le pied...
J'ai de la chance (peu malade et peu longtemps quand je le suis, genre 3-4 jours).

bon week-end

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 05/01/2008 18:14 par Claudusaix
Bonsoir,

Tout dépend le degré de votre maladie. Tout dépend de vos obligations. Si c'est le jour où vous devez établir vos déclarations et que c'est le dernier jour, alors, il faut y aller coûte que coûte quitte à repartir dès que c'est fini.

Cela m'est arrivé une fois. J'ai pris le taxi (heureusement, il est juste à côté de chez moi), j'avais 40 de fièvre. Je suis resté une heure au boulot et mon patron m'a ramené chez moi. Il a été sympa sur le coup et très compréhensif. Mais, qu'est-ce que vous voulez quelquefois on est hors d'usage et je pense que malade, on fait beaucoup plus de conneries dans son travail. Et après, il faut rectifier autrement dit, on perd du temps.

En comptabilité, il faut être frais et dispo.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 05/01/2008 18:36 par Membre
Citation : Arobase @ 05.01.2008 à 17:25
Il y aura aussi toujours des accro qui iront au bureau coute que coute pensant peut ètre que la boutique peut s 'écrouler : personnelement je dis tant pis pour ces pauvres gens.
Cordialement

Simplement que certaines personnes ont une conscience professionnelle.

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 06/01/2008 21:29 par Tommy
Bonjour Arobase,

Ta réponse me surprend un peu. Je dirais simplement que je n'ai jamais vu d'employeur recourir à l'intérim (coût élevé, temps de formation obligatoire...) Quant à qualifier de "pauvres gens" les employés malades qui viennent travailler, je trouve cela surréaliste. Un seul exemple : je connais un comptable unique qui devait faire les payes, eh bien il est allé travailler! Certains cas sont encore plus délicats.

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 06/01/2008 21:52 par Tommy
Message édité le 06/01/2008 21:56 par Tommy
Anecdote :

Une collaboratrice comptable, rencontrée en stage, m'a dit qu'elle était une fois malade et alitée. Le dimanche matin, on sonne à la porte. Son mari ouvre. Eh bien, c'est un de ses collègues du cabinet. Celui-ci se dirige directement vers la chambre où est la malade, et pose une pile de dossiers sur son lit! La malade se réveille alors complètement! "Patrick!! tu prends tout ça tout de suite, et tu le remportes avec toi!", arrive-t-elle à murmurer avec ce qui lui restait de force.

Bon, j'espère que cela ne vous est jamais arrivé.... ;)

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 06/01/2008 21:56 par Membre
Elle a bien fait!

bonne soirée

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 19/01/2008 20:40 par Zouzou
Bonsoir,
Je vais raconter mon cas d'il y a quelques années dans un précédent cabinet : sciatique terrible, arrêt de 8 jours. Manque de chance le deuxième jour d'arrêt se déroulait une formation d'une journée de formation sur le nouveau logiciel de compta. Formation incontournable et réservée de longtemps ! Arnachée d'un véritable corset (limite torture!) qui me maintenait les lombaires,plus des béquilles, je me suis faite déposer au bureau, sandwich en poche pour le midi. J'ai suivi la formation, me tortillant tant bien que mal sur ma chaise, la douleur reprenant le dessus des calmants... Eh bien savez vous quelle surprise j'ai eu sur ma paie ? On m'a zappé les trois jours de carence ! Deux jours encore, admettons, mais ne pas tenir compte de ma venue un jour c'est pas normal ! J'ai trouvé cela tout simplement dégueulasse ! J'ajouterai que mes heures supp auraient largement comblées ces trois jours de carences, mais oui, c'est ainsi les EC ne font pas de cadeaux! Le jour où je suis partie de ce cabinet(trois mois plus tard), j'ai vidé on sac et suis revenue sur ce point (qui a beaucoup contribué à mon départ), savez vous ce que l'EC m'a répondu? "si vous êtes venue travailler c'est que vous n'étiez pas asez malade" ! Hallucinant non ?
Désormais, je ne fais plus de cadeaux lorsque je suis malade (car les autres cadeaux style heures supp gratuites je n'en parle pas). Je téléphone toujours pour laisser les consignes, le client n'est jamais lésé, mais je ne paie plus de ma personne. Fini. Ma santé avant le boulot, désolé !! mais l'expérience m'a appris à faire cette priorité. Finalement, personne n'est irremplaçable après tout !
Autre témoignage que l'on m'a rapporté. Une collaboratrice "qui couchait au bureau", dévouée, travailleuse a un jour déclaré un cancer. Dès ce jour, elle n'a plus du tout été considéré par l'EC. Hospitalisée durant des mois, JAMAIS elle n'a eu la visite de l'EC... elle est morte sans avoir eu ne serait ce que l'once d'une quelconque reconnaissance... La personne m'a dit qu'en fait sa collègue s'était littéralement tuée au travail et est morte comme un chien... ça fait froid dans le dos non ?
Cette attitude est courante, dès que l'on va mal, les boss ont toujours cet air détaché ou dédramatisant : "c'est rien ça va aller", comme si le fait d'être trop à l'écoute du salarié malade allait lui donner le feu vert pour s'arrêter !
Donc ma réponse à ce post est : non je ne vais pas bosser si je suis malade Et d'une parce que si je me plante en bagnole je suis pas couverte car censée être chez moi, ensuite car si le toubib a jugé que je devais l'être c'est que son avis est à suivre car avisé, enfin car comme je l'ai dit plus haut, on a qu'une santé... Et le jour où on est en fauteuil, c'est pas le boss qui viendra le pousser....
Cordialement t merci pour ce post interressant !

Re: Allez-vous travailler quand vous êtes malade ?

Ecrit le : 20/01/2008 10:04 par Mahdi054
Citation : zouzou @ 19.01.2008 à 20:40

Donc ma réponse à ce post est : non je ne vais pas bosser si je suis malade Et d'une parce que si je me plante en bagnole je suis pas couverte car censée être chez moi, ensuite car si le toubib a jugé que je devais l'être c'est que son avis est à suivre car avisé, enfin car comme je l'ai dit plus haut, on a qu'une santé... Et le jour où on est en fauteuil, c'est pas le boss qui viendra le pousser....
Cordialement t merci pour ce post interressant !

Bonjour

Je suis d'accord, si le médecin préconise un arrêt, c'est qu'il faut respecter. C'est un professionnel et c'est très rare qu'il donne un arrêt, donc quand il en donne il ne faut pas faire les héros.
C'est comme un EC quand il dit quelques chose, il sait de quoi il parle.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire