CEGID

Agc, risque pour la profession libérale

3 réponses
2 688 lectures
Ecrit le : 12/12/2007 13:23 par El rico
Bonjour,

Mon sujet est une question et non une affirmation, mais je crois que les points d'interrogation ne sont pas possibles dans les sujets.

En effet, j'ai pu avoir un entretien d'embauche dans une AGC (au siège à plus d'une heure de mon domicile (ils ont refuser de me rembourser mes frais de déplacements) alors que le poste proposé est à coté de chez moi) et ils m'ont dit qu'ils avaient une croissance très importante dans un lieu ou justement certains EC se plaignent de voir partir les clients.

Comment font ils ? Une réponse m'a été apporté et n'est pas surprenante. Mis à part que les AGC ont un pouvoir immense, ils sont pour la pluspart plus important ou autant que de grands cabinets comme kpmg ou fiducial, ils pratiquent une tarification ras les paquerettes. En effet, sous forme associative, ils n'ont pas d'obligations vis à vis d'associés en quette de gros dividendes.

Aussi, même si les AGC sont soumis à la même déontologie (vis à vis des honoraires) que les libéraux, il ne me semble pas possible de prouver que ces organismes pratique une tarification allégée.

Je me souviens d'un client qui payait 1500 € d'honoraires, venir négocier car un AGC lui proposait 800 € !

Salutations.

--------------------
Diplômé d'expertise comptable

Re: Agc, risque pour la profession libérale

Ecrit le : 12/12/2007 13:48 par Jipe
Bonjour !

C'est lo loi du marché ! si un petit artisan peut faire tenir sa comptabilité moins cher ailleurs alors je comprends qu'il aille voir ailleurs. Cela ne me choque pas du tout !

Par ailleurs pour rebondir sur l'un de vos commentaires : "associés en quête de gros dividendes"... effectivement la différence d'honoraires se trouvent peut être en grosse partie dans les dividendes (ou les rémunérations) importantes des associés !

Je ne porte pas de jugement sur la qualité du travail de ces organismes dont je ne connais pas la façon de travailler.

Enfin, vous écrivez : "ils ont refuser de me rembourser mes frais de déplacements". Je pense que cela est normal ! ou alors vous auriez du éventuellement négocier cela avant votre entretien ! Par ailleurs, si cela aboutit à une embauche je ne trouve pas du tout cela choquant.

cordialement

--------------------
Jipé

Re: Agc, risque pour la profession libérale

Ecrit le : 12/12/2007 19:00 par El rico
Bonjour,

La loi du marché à une limite dans notre métier : Que ce soit en CAC ou en EC, peut on raisonnablement facturer un client sur la base de 20 € de l'heure ? Oui si le travail est baclé, le client non conseillé,... Jusqu'au jour ou ce dernier s'aperçoit (suite à un contrôle fiscal ou urssaf,...) que le cabinet n'a pas été performant. Mais un EC qui fait du travail à 20 € de l'heure est il diligent ? Dans ce cas il semblera normal que sa responsabilité soit engagée.

Salutations


--------------------
Diplômé d'expertise comptable

Re: Agc, risque pour la profession libérale

Ecrit le : 12/12/2007 19:30 par Jipe
Bonsoir !

Je suis, bien sûr, d'accord avec vous !

cordialement

--------------------
Jipé
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID