CEGID

Absorption 119 débiteur par compte courant

3 réponses
1 053 lectures
Ecrit le : 24/04/2015 00:21 par Jonas1992

Bonjour,

Petite question:

Il me semble que le 119 débiteur (les pertes des années antérieurs) peuvent être absorbés par un abandon de créance du compte courant d'associé.

La comptabilisation sera donc:

119------------------100€

455---100€

Jusqu'à la tout me paraît logique. 

Fiscalement il semble qu'un abandon de créance du compte courant est imposable. 

La comptabilisation sera donc:

758------------------100€

455------100€

Dans ce cas le compte courant sera faux car il sera diminué deux fois pour la même opération et donc l'abandon constaté sera de 2 x 100, or cela ne me paraît pas logique. Pouvez me dire ou je me trompe? Voyez-vous une autre solution?

Merci 

Re: Absorption 119 débiteur par compte courant

Ecrit le : 24/04/2015 15:46 par Benjaminantier

Bonjour,

Je ne connais pas le procédé, mais cela ne m'étonnerait pas que l'imposition s'exprime par une réintégration extra-compable, et non par l'utilisation d'un compte 7.

Cordialement,



--------------------
Benjamin Antier--Chef de mission expertise comptable
Un petit vote pour mes messages est toujours apprécié :)

Re: Absorption 119 débiteur par compte courant

Ecrit le : 27/04/2015 21:21 par Dawnofchris

Bonjour,

En principe, lorsqu'on fait un abandon de compte courant, on crédite un compte 778 produits exceptionnel par le débit du compte courant 455.

Ce produit viendra augmenter le résultat de l'exercice et vous pourrez ainsi apurer vos pertes antérieurs si vous avez un résultat suffisamment important. (lors de l'affectation du résultat par exemple)

Re: Absorption 119 débiteur par compte courant

Ecrit le : 27/04/2015 22:24 par Jex94

Bonjour,

Il est surement préférable de procéder à un coup d'accordéon, comme ça pas de produit imposable :

1) Augmentation de capital par augmentation de la valeur nominale des parts, à hauteur des pertes antérieures, par compensation avec un compte courant :

455 débit à 101 crédit (Attention à ce que le compte courant soit suffisant + formalités juridiques ad'hoc etc...)

2) Réduction de capital pour le même montant pour apurement des pertes : (La valeur nominale des parts est alors ramenée à la valeur initiale avant l'opération :

101 débit à 119 crédit.

Bien cordialement,

Jex



--------------------
Jex94
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ESCG