KPMG

Abattement et charges sociales micro BNC

1 réponse
183 lectures
Ecrit le : 10/07/2019 19:57 par Lebrocoli

Bonjour,

Avant tout je m'excuse des questions que je vais poser dont les réponses vont paraître tout à fait évidentes à beaucoup d'entre vous, mais je n'y connais rien en compta et je suis complètement perdu ! Et ça a l'air tellement évident pour tout le monde que je ne trouve pas les réponses noir sur blanc !...

Bref, j'essaye de comprendre si le régime micro BNC est plus avantageux pour l'entreprise de ma mère que le régime BNC avec déclaration contrôlée. 

J'ai compris qu'en micro BNC un abattement de 34% était réalisé sur le CA. Cela veut dire qu'on doit payer ces 34% ? Ou bien c'est juste pour calculer la base du revenu imposable ? Par exemple, si le CA est de 12000, 34% donne 4080 euros. Doit-on payer cette somme ? Ou bien cela sert-il à obtenir 12000-4080 = 7920 pour calculer l'impôt sur le revenu (qui est lui-même de 2,2% si j'ai bien compris) ? 

Autre question : les charges sociales. J'ai lu (à cette adresse https://www.guide-du-micro-entrepreneur.fr/taux-charges-sociales-micro-entreprise/) qu'un "forfait social" pouvait être acquitté pour l'ensemble des cotisations. Ce forfait est-il compris dans les 34% d'abattement ?.. Ou bien faut-il payer au final 34+22%=66% du CA en charges et cotisations ? 

Merci d'avance pour votre aide ! Je suis conscient que les questions doivent paraître absurdes, mais je n'y comprends vraiment rien pour le moment. 

Bonne soirée. 

Re: Abattement et charges sociales micro BNC

Ecrit le : 10/07/2019 20:27 par Vénaïg Le Bris

Bonjour Lebrocoli,

Il n'y a pas de question bête ici. Le forum est ouvert à tous !

Pour le régime du micro BNC, voici ce qu'il vous faut retenir :

  • Fiscalement, vous bénéficiez d'un abattement fiscal de 34%. Cela signifie que pour un revenu de 10 000 euros vous avez une base imposable de 6 600 euros (66%) à soumettre au barème progressif. Ces 34% correspondant à une estimation de vos charges supportées par l'Administration fiscale.
  • Une option est possible pour le versement libératoire de l'impôt. Dans ce cas, il s'agit d'un taux fixe de 2.2% calculé sur votre chiffre d'affaires.
  • Socialement, vous devrez calculer trimestriellement ou mensuellement, des cotisations de 22% sur votre chiffre d'affaires de la période.

A contrario, l'avantage de la déclaration contrôlée sera de pouvoir déduire l'ensemble de vos charges supportées réellement. Il ne s'agit plus dans ce cas d'une estimation, comme pour le régime micro avec ses 34% d'abattement, mais de déduire toutes vos charges.

De plus, vous aurez la possibilité de profiter d'une réduction d'impôt pour vos frais de comptabilité jusqu'à 915 euros.

C'est une étude d'ensemble qu'il vous faudra réaliser afin de pouvoir évaluer la situation et faire les bons choix.

Bien cordialement,



--------------------
Modératrice Compta Online
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire